Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 février 2009 3 18 /02 /février /2009 14:19

Bonjour à tous,

Je vous remercie de donner la parole aux Forces Armées Loyalistes du Congo Brazzaville que je représente ici.  Avant toute chose, permettez-moi de féliciter les membres de la Société Civile Congolaise, pour la permanence de leur engagement. De tout temps, cette société civile a su faire preuve de détermination, pour sensibiliser tous les acteurs nationaux et éclairer l'opinion internationale sur la situation critique que connaît le Congo Brazzaville.

En acceptant d'intervenir en ce lieu, qui est l'un des symboles de l'histoire des luttes politiques menées par le peuple de France pour faire triompher la démocratie, je mesure la portée du symbole et la force de l'acte.

Pourquoi les Forces Armées Loyalistes du Congo Brazzaville ont- elles jugé important de prendre la parole en ce lieu? (le palais Bourbon)

Nous évoquerons trois raisons.

1-      D'abord, parce qu'une armée loyaliste, l'est avant tout par rapport au peuple. A ce titre, elle est partout où il faut soutenir et défendre le peuple dans ses aspirations légitimes. Ici, nous voulons indiquer notre proximité d'avec la Société Civile Congolaise, et du soutien que nous lui apportons.

 

2-      Ensuite, parce qu'une armée loyaliste l'est aussi et surtout par rapport aux engagements pris devant la nation et le monde, de défendre coûte que coûte, les idéaux communs. Or, chacun sait que lors de la Conférence Nationale Souveraine, tous les Congolais avaient prêté le serment de servir la nation et de ne plus recourir, quelles que soient les circonstances, à la force, aux coups d'état, à la patrimonialisation des ressources nationales, pour ne citer que ces exemples;

3-      Enfin, parce qu'une armée loyaliste participe, aux côtés des autres acteurs, à la définition des voies de recours pour le respect intégral des engagements que la nation Congolaise a pris, en signant des conventions ou des traités internationaux.

Il est donc légitime que nous soyons ici, avec vous. Nous vous devons le rappel, en toute circonstance, de la constance de l'esprit qui soutient nos troupes, mais aussi et surtout l'information sur l'état de nos forces et son moral.

Pour ceux qui ne le savent pas, je me permets de rappeler que les Forces Armées Loyalistes Congolaises sont essentiellement constituées des troupes issues de l'ancienne armée nationale. Elles sont actuellement présentes sur le terrain Congolais. Elles ont un commandement centralisé, bien organisé, et le haut commandement se trouve à l'extérieur, pour des raisons stratégiques. Elles bénéficient du soutien de la résistance civile, présente dans nos localités et ailleurs dans le monde. Le modèle de notre projet est, mutatis mutandis, celui de la résistance à la soumission, à la capitulation et au déshonneur national, incarnée en son temps par le général de Gaulle.

Chers compatriotes, mesdames et messieurs, les Forces Armées Loyalistes du Congo Brazzaville sont une réalité qui démontre sa force dans l'incapacité du régime actuel du Congo Brazzaville à organiser et rendre opérationnelle une véritable armée nationale. Quel est l'état d'esprit de la prétendue armée de SASSOU NGUESSO? La réponse à cette question nous permettra de déduire l'intensité de la force qui porte notre combat.

Tous les observateurs vous le diront: ce qui fait office d'armée aujourd'hui au Congo Brazzaville est une foule informe, un agrégat d'individus, aux parcours généralement asymétriques, habillés en tenues militaires. La conduite des prétendus militaires Congolais est une conduite de voyous, et le mot est faible. La plupart des officiers du prétendu haut commandement de la prétendue armée de SASSOU NGUESSO, à commencer par lui-même, sont devenus les muses des musiciens des deux Congo, j'allais dire des griots des deux Congo, qui chantent leurs noms et leurs louanges, à leurs propres demandes. Dans quelle armée du monde, digne de ce nom, une telle situation est-elle admise?

Les prétendus officiers et hommes de troupe rivalisent d'ingéniosité dans l'affairisme. Des combattants sont devenus, officiellement des usuriers. Ils prêtent de l'argent aux vrais officiers, issus de grandes écoles, mis à l'écart du fait d'appartenir à l'obédience loyaliste. Ces combattants sont donc reconnus au service de l'intendance de l'armée où ils viennent à la fin de chaque mois récupérer le capital et les intérêts tirés de leurs activités d'usure.

L'Inspecteur général de la prétendue armée du Congo Brazzaville est propriétaire de chaînes de télévision, propriétaire de société de prestation en informatique, propriétaire de maisons de production musicale et, comble de la comédie, c'est lui qui, chaque année, fait le rapport sur l'état de la prétendue armée au prétendu commandant en chef Denis SASSOU NGUESSO.

Je pourrais multiplier des exemples qui démontrent que les vrais officiers, les vrais militaires, les vrais gardiens de l'orthodoxie martiale sont éloignés de ces pratiques. Nous sommes en contact permanent avec eux. Nous travaillons pour que cette désorganisation fonctionnelle de la prétendue armée de Denis SASSOU NGUESSO s'amplifie.

Nous travaillons aussi pour que les armées loyalistes des pays voisins, ne s'immiscent plus dans les affaires intérieures Congolaises. Car, le moment venu, Denis SASSOU NGUESSO ne pourra pas compter sur les officiers voyous qui passent leur temps dans les boîtes de nuit et qui salissent ainsi l'image et l'esprit qu'incarnaient nos illustres aînés : Marien NGOUABI, MOUZABAKANI, Alfred RAOUL, KIMBOUALA NKAYA, NTSIKA KABALA, etc.

Chers compatriotes, mesdames et messieurs, les Forces Armées Loyalistes du Congo Brazzaville vous disent, que les adversaires du peuple Congolais, qui sont actuellement au pouvoir à Brazzaville, sont incapables de bâtir une armée républicaine, nationale et loyaliste. Ils n'en ont ni la volonté ni la conviction. Ils sont actuellement enivrés par l'appât du gain qui a été et demeure le seul objectif de leur accaparement du pouvoir. Comme les leçons de la Conférence Nationale ne semblent pas avoir été tirées, il nous paraît aujourd'hui important que, lors de vos différents échanges et propositions, vous vous rappeliez de ce qu'a été le rôle de l'armée pour l'avènement de la démocratie au Congo. Ne perdez donc pas de vue la disponibilité de la majorité des officiers et combattants issus des rangs de la vraie armée nationale. 

En leurs noms, je m'engage à dire que nous sommes prêts pour la victoire du peuple Congolais, pour la paix, la démocratie et le développement durable.

 

Contact: armesdafrique@yahoo.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Patrick Eric Mampouya - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf