Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 16:58
 Lu Pour Vous :

Après l'annonce, par le pouvoir de M. SASSOU NGUESSO, du « bon déroulement » de la Concertation Citoyenne et la proclamation d'un nouveau record, atteint par le quatrième producteur de pétrole du Continent, celui de la mortalité maternelle au Congo la plus élevée de l'Afrique sub-saharienne, toutes les conditions sont, à présent, réunies pour une réélection triomphale. Reste à accomplir la formalité elle-même et rendre publiques les résultats de la fraude annoncée...
A quelques semaines de cette échéance pour laquelle rien ne semble être prêt pourtant tout est joué dans les moindres détails et livré sur mesure comme les complets vestons du Dictateur.
Du cousu main mais cousu de fil blanc, décidément cette farce n'est que trop grossière. Même le ralliement de BOKAMBA ! "Alors comme cela, on oublie le passé ?"
Il est fini le temps où les plus grandes richesses s'échangeaient contre un petit lot de pacotilles. Notre plus grand bien c'est de pouvoir aller vers la Démocratie et nous ne devons pas le monnayer contre un petit billet.
Partout dans le monde, les élections importantes se déroulent en présence d'observateurs. Les Missions d'Observation Electorale (MOE) sont mises en place par l'Union Européenne ou par des ONG internationales spécialisées.
A Bruxelles, c'est Monsieur
DEMENICO Rosa, un adjoint de Monsieur Louis MICHEL, le Commissaire Européen en Charge du Développement et de l'Aide humanitaire, qui en est le responsable (http://ec.europa.eu/commission_barroso/michel/Team/office/index_fr.html). Un clic pour défendre notre droit à la Démocratie et mettre fin à l'arbitraire !
Mais il y a également des ONG qui sont disposées à nous aider. World Movement for Democraty (http://www.wmd.org/contact.html) en est une. International Foundation for Election Systems (http://www.ifes.org/) en est une autre parmi les plus importantes.
Pour compléter notre information dans cette période capitale pour l'avenir de notre pays un article récent (lire ci-dessous) vient souligner les avantages des uns et des autres quant à l'observation des élections.
A cette lecture et si l'opposition, la vraie, toute entière alerte l'UE et ces ONG, une chose est sûre c'est qu'il faudra plus de temps que quelques semaines pour préparer de véritables élections acceptables par la Communauté Internationale ! La Diaspora agissante est prête à faire prendre toutes ses responsabilités et a faire sa part de travail

**************

Missions d'observation électorale : UE contre ONG

Les élections, dans le monde entier, sont observées par l'UE et par différentes associations à but non lucratif.
© Irina-Raluca Ivan
Apr 11, 2009 - Bien que l'UE et les ONG de missions d'observation électorale suivent les mêmes lignes directrices, il y a certains éléments qui distinguent les deux sphères.
Les missions d'observation électorale (MOE) sont sans doute des outils utiles pour le processus de démocratisation dans les pays en voie de développement.
L'Union Européenne et différentes organisations internationales et locales non-gouvernementales (ONG) envoient des observateurs électoraux partout dans le monde pour évaluer l'équité des élections.
Différences entre l'UE et les ONG de Missions d'observation électorale
Une première différence, qui mérite attention est la sélection d'observateurs.
La sélection des observateurs de l'UE est la plupart du temps tout à fait aléatoire. La procédure est différente dans les États membres, mais d'une manière générale, l'UE agit comme un employeur qui a à choisir entre un grand nombre de CV. Par conséquent, la sélection est impersonnelle, et la plupart du temps, il y a le risque d'envoyer les observateurs les moins expérimentés et les moins bien préparés dans les missions.

Dans le cas des ONG, il existe généralement un réseau d'associations locales ou de branches d'une ONG internationale qui envoie des observateurs. Ils sont généralement des employés ou des bénévoles de ces ONG pour une certaine durée et la sélection, si elle est faite, dépendra de leurs performances au sein de la structure.
Aussi, la formation dispensée par les acteurs de la société civile avant les élections est la plupart du temps plus efficace et plus complète que celle offerte aux observateurs à court terme de l’UE.
Deuxièmement, la MOE de l'Union Européenne sont très axés sur la sécurité et la tendance à séparer les observateurs ou les «protéger» des personnes de pays d'accueil. Les questions de sécurité sont un élément essentiel, mais l'interaction avec les populations et l'effort de comprendre la culture locale, même pour la courte période de la mission, est bénéfique tant pour les observateurs que pour les habitants, car ils peuvent partager des informations précieuses. Les gens viennent à comprendre pourquoi les observateurs sont envoyés sur le terrain, quels sont les problèmes, tandis que les observateurs peuvent appréhender la perception commune des citoyens de la politique et du processus électoral.
La croissance des organisations non gouvernementales dans la surveillance des élections
De nombreuses ONG internationales ont commencé à travailler sur l'assistance électorale et de surveillance. L'International Foundation for Electoral Systems (IFES), le National Endowment for Democracy (NED), l'Institut électoral de l'Afrique australe, l'Institut démocratique national, le Réseau européen pour la surveillance des élections sont quelques exemples qui ont développé leurs activités sur l’aide à la démocratie et l'observation électorale pour les pays en développement.
Un de leurs plus gros avantages par rapport aux missions électorales de l'Union européenne, est représenté par leur indépendance, laquelle se traduit sur le terrain par moins de pression politique.
Ils utilisent aussi leurs fonds de manière plus efficace parce que leurs ressources sont limitées. Par la nature de leur travail et de leurs relations, ces organisations sont plus enclines à coopérer et à encourager les organisations de la société civile dans les pays d'accueil. Des mesures positives ont été prises au cours des dernières années par l'UE en collaboration avec différentes ONG, mais il reste encore beaucoup d'efforts à faire dans cette direction. En établissant des liens avec suffisamment d'ONG internationales, l'Union Européenne pourrait également avoir plus d'impact au niveau national, en utilisant les relations que la société civile internationale établit avec la société civile locale.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

KIS 03/05/2009 17:01

A propos des missions d'observation internationale d'élections dans le mondeIl n'y a pas que l'UE et les ONG qui envoient des missions d'observation internationale des élections dans le monde  et particulièrement dans les jeunes démocraties. Où avez-vous laissé l'ONU qui joue dans ce domaine un rôle de premier plan? Car vous ne pouvez pas parler des MOE sans faire référence l'ONU qui est une Organisation à vocation universelle à la différence de l'UE qui est une Organisation à vocation régionale. Je n'ai pas la prétention de minimiser le rôle que joue l'UE en matière d'observation électorale, donc de la promotion des valeurs démocratiques à travers le monde comme en témoigne d'ailleurs le rôle qu'elle venait de jouer dans le processus démocratique en RD Congo en mobilisant un fort dispositif sans précedent avec 300 Observateurs électoraux et des moyens aériens importants.    En parlant de l'EU et des ONG, vous feriez mieux de parler aussi de l'ONU qui elle, joue un rôle essentiel dans le processus démocratique que connaissent les jeunes démocraties: en effet,  outre les missions d'observations d'élections, l'ONU assure également une assistance technique sur demande  du Gouvernement qui organise des élections pour la simple et bonne raison qu'une misson d'observation n'est imposée à un Etat récalctrant ou vouyou. A ce titre, la mission de l'ONU intervient en amont ( en periode pré-électorale) et en aval( pendant et après jusqu'à la proclamation du scrutin).De la part de KIS

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf