Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 21:20

LE CLASSEMENT DE DOING BUSINESS 2010

CONGO Brazzaville : 179ème sur 183 pays...Reformes=0

En page 10...

http://francais.doingbusiness.org/documents/DB10_Overview_French.pdf

--------------------------------------

La Meilleure Morgue du Monde

Fayette MIKANO, directeur de la morgue de Brazzaville aurait fait une déclaration surréaliste. "Brazzaville, a dit ce gérant du reprosoir du CHU de la ville, possède l’une des plus belles morgues au monde, peut-être même la plus belle".

C’est la phrase assassine ; celle qui tue.

Voilà ce qui arrive à un pays quand la critique de la raison pure dont parle Kant s’est à jamais évanouie. Le Congo-Brazzaville est sans doute le seul pays d’Afrique qui compte des hommes politiques dont les conditions de réflexion sont les plus médiocres.

Difficile de comprendre, en effet, qu’ils aient le culot de faire l’éloge de la mort alors que le rôle des pouvoirs publics est de donner les meilleures conditions matérielles d’existence à ceux qui les ont élus et qui, comme dirait La palice, sont encore en vie.

La déclaration aussi funeste que cynique de ce sinistre fonctionnaire est à mettre sur le même plan que celle faite en son temps par le maire de Brazzaville, Gabriel EMOUÉNGUÉ. Cet ancien maire dit au sujet de la morgue qu’il y avait effectué des travaux pour "améliorer les conditions de vie des morts". Petite phrase que même Coluche dans ses sketch les plus fous n’aurait jamais imaginée.

Espérance de vie

Pour comprendre cette idéologie du macabre, il faut la restituer dans une économie où tout est matière à faire du bénéfice et où l’industrie de la mort est la seule où on réalise le maximum de profit.

C’est que plus rien ne marche au Congo Brazzaville, sauf les pompes funèbres. Sauf aussi le métier de croque mort qui a vu se multiplier les cimetières privés dans les banlieues de la ville. Incroyable : les cimetières ne sont pas "municipaux" mais "privés" et, dans les inhumations fonctionne la lutte des classes car il existe des carrés VIP et des carrés réservés aux indigents, aux prolos.

En raison de la mauvaise gestion des richesses nationales, le Congo Brazzaville possède le taux de mortalité le plus élevé d’Afrique. L’espérance de vie est descendue à moins de 50 ans. Du coup la gestion de la mort est devenue un commerce juteux dont le contrôle intéresse les pouvoirs publics, à commencer par la famille présidentielle.

Le maire, Hugues NGOUÉLONDÉLÉ, beau-fils de SASSOU NGUESSO, donna un coup de poing à un contribuable qui osa remettre en question sa mainmise sur le stockage des morts au CHU de Brazzaville.

Comme des mouches

"A Brazzaville ça meurt comme des mouches" constata avec stupéfaction un étranger venu inhumer sa belle mère dans notre capitale.

Ce qui étonne davantage, c’est la propreté extérieure de cette morgue. Protégées du soleil par des hangars, les familles sont reçues dans une vaste cour dont le sol est carrelé tandis que, au plafond, des hauts parleurs diffusent une musique en fond sonore.

Paradoxalement, le luxe des lieux contraste avec la saleté ambiante de la ville où l’absence de voies bitumées donne au paysage urbain une allure moyenâgeuse.

Représentations de la mort

Dans une incroyable inversion des valeurs, les politiques Congolais en sont arrivés à faire l’éloge de la mort en négligeant avec une inimaginable désinvolture le sort des vivants. Ces politiques croient rendre service aux Congolais (qui devraient leur être redevables) en améliorant les services mortuaires.

Ceux-ci exploitent diaboliquement l’intérêt que les Congolais portent aux morts dans les représentations magiques. Il suffit de lire les travaux des anthropologues comme Van WING, Louis Vincent THOMAS ou Côme MANCKASA pour se rendre compte de cet attachement morbide à la mort et aux morts qui, en vérité, ne meurent pas mais continuent à faire partie du clan ; le clan étant unité de valeur où cohabitent vivants et morts.

Naïveté ou vision respectable du monde, ces représentations idéologiques servent d’articulations aux politiques gouvernementales de SASSOU NGUESSO. Le postulat mortellement recevable est le suivant : acceptez de souffrir dans cette vie, nous nous chargeons de vous assurer sinon une meilleure vie après cette vie du moins de meilleures conditions de passage vers l’au-delà, le village de nos ancêtres.

C’est en fonction de cette dantesque idéologie que Fayette MIKANO a naïvement vanté son funèbre outil de travail. Doit-on le condamner aux Enfers pour ça ?

En tout cas, triste pays dont les dirigeants, à défaut de fournir de l’eau et l’électricité à qui de droit, préfèrent donner une belle mort à ceux qui n’arrivent même pas à vivre.

--------------------------------------

Les militaires Congolais à Ntiamba Nzazi empêchent la libre circulation de personnes

Les militaires Congolais (Congo Brazzaville) empêchaient dimanche dernier, à la frontière de Massabi (Cabinda / Angola) et Ntiamba Nzazi (Kouilou / Congo), le passage vers le territoire national de plus de cinquante camions chargés de ciment et de biens de consommation divers.

Selon la source, outre la frontière de Massabi, la situation qui inquiète les autorités Angolaises concerne également un certain nombre de ressortissants Angolais qui entrent à Pointe-Noire en situation légale, avec leurs passeports et les laissez-passer.
En déclarations à l'Angop, l'administrateur communal de Massabi Jose PEMO, qui accompagne la situation a dit que le comportement de militaires Congolais à NTiamba Nzazi est inhumain et viole les droits migratoires signés au cours des réunions régulières de la Commission Mixte de la défense et sécurité des frontières entre les deux régions.

"Si on assiste à la partie Angolaise, à la libre circulation des citoyens congolais et de leurs biens, si la situation devrait être proportionnelle", a déclaré José PEMO.

Par ailleurs, séjourne depuis ce matin à Pointe-Noire, le deuxième secrétaire de l'ambassade d'Angola au Congo Brazzaville, Estevão COMBA, pour évaluer la situation et s'informer de raison de cette mesure enfin de trouver une solution.

------------------------------------------------------

Cameroun – Congo Brazzaville

Inquiétudes sur le sort de monsieur Germain MESSANGA, Ingénieur informaticien, chef d’entreprise, et citoyen Camerounais détenu à la prison de Brazzaville.

Monsieur l’Ambassadeur, de la République du Congo au Cameroun, la Commission indépendante contre la corruption et la discrimination vous présente ses respectueux compliments, et a l’honneur de solliciter votre plus haute attention ainsi que celle des plus hautes autorités de votre pays, pour exprimer se vives inquiétudes sur le sort de monsieur Germain MESSANGA, citoyen camerounais arrêté, entendu brutalement par la police, et jeté en prison à Brazzaville.
Nos sources d’information font état de ce que monsieur MESSANGA, ingénieur informaticien et chef d’entreprise, serait plutôt victime de la guerre des clans et des mafias incontrôlés qui minent l’administration publique de votre pays.
 

La Commission relève pour s’en offusquer, que c’est le deuxième cadre camerounais de haut niveau ainsi malmené à Brazzaville, après l’épisode déjà déplorable de monsieur NANDA, cadre de la BDEAC qui a été récemment arrêté et embastillé en dépit de son immunité diplomatique. Le crime de ce dernier était alors d’avoir fait correctement son travail en produisant une étude sur les détournements. 

La Commission attend des éclaircissements sur le sort de Monsieur MESSANGA dont la famille est établie au Congo et dont l’épouse vient d’accoucher. Nous osons croire que votre pays demeure encore une terre d’accueil et par ailleurs que la fréquence des brimades des étrangers n’est pas synonyme d’anarchie généralisée.

Dans cette attente, la Commission saisit l’occasion pour vous assurer, monsieur l’Ambassadeur, de sa très haute considération./.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf