Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 00:40

tchicaya utamsi

Prix Tchicaya U Tam’si de poésie

L’Association Tchicaya U Tam’si, à l’occasion des cinquantièmes anniversaires de l’accès à l’indépendance des États africains, et pour commémorer l’engagement de Tchicaya U Tam’si auprès de Patrice Emery Lumumba, crée un Prix littéraire de poésie, pérenne et annuel, intitulé "Prix Tchicaya U Tam’si de poésie".

Le Prix Tchicaya U Tam’si de poésie entend, à terme, s’adresser à toute la communauté francophone africaine. Il récompense des auteurs de textes écrits en langue française.

Les textes présentés au concours doivent être inédits.

Pour la première session, qui a lieu cette année des cinquantenaires, en raison des moyens limités de l’association, le Prix honorera des auteurs issus de l’un des trois États intérieurs des bassins de l’Oubangui et du Congo, soit : la République de Centrafrique, la République Démocratique du Congo et la République du Congo.

Seules pourront concourir pour cette première session, les personnes de toute nationalité africaine résidant de manière permanente dans l’un des pays précités depuis au moins dix années.

Le Prix Tchicaya U Tam’si de Poésie est doté d’une récompense globale de 1.000.000 FCFA, soit 1500 € environ, à répartir entre trois lauréats à raison de :

– 1er Prix : 500.000 FCFA

– 2e Prix : 300.000 FCFA

– 3e Prix : 200.000 FCFA

conformément aux dispositions du Règlement intérieur du Prix.

Pour participer au concours les candidats doivent adresser cinq pages de poèmes au format PDF dans les conditions fixées au Règlement intérieur du Prix publié sur le site de l’association : www.tchicayautamsi.org

La composition du poème ou des poèmes est entièrement libre : nulle contrainte ni de sujet ni de forme.

Le concours est ouvert, pour l’année 2010, du 1er mai 2010 à 00H00 au 31 août 2010 à 23H59.

 

Fait à Paris, le 25 avril 2010

Jean-Christophe MOUDILOU, Président

Léopold CONGO-MBEMBA, Chef de projet

--------------------------------------------------------------

CINQUANTENAIRE DES INDÉDENDANCES DES ÉTATS AFRICAINS

PRIX TCHICAYA U TAM’SI DE POÉSIE

L’Association Tchicaya U Tam’si a retenu au cours de ses travaux de l’année 2009, à côté d’autres chantiers, de mettre à l’étude la réalisation d’un Prix de poésie éponyme. Ce projet a été retenu parce qu’il réalise les objectifs que l’association s’assigne, en même temps qu’il donne à commémorer notre titre distinctif, le nom de Tchicaya U Tam’si, dans sa dimension historique, à l’occasion de la célébration des cinquantenaires de l’accession à l’indépendance des États africains.

Au titre des objectifs de l’association

L’association Tchicaya U Tam’si proclame le souci de ses membres de s’investir, par la réflexion et par l’action, individuellement ou collectivement, dans la recherche des solutions aux difficultés du continent africain, et notamment, dans le pays originaire de ses membres, la République du Congo.

Le Prix de poésie s’inscrit dans ce cadre, pour répondre à la rareté de Prix pérennes honorant les arts et l’esprit dans l’espace africain, et pour ressusciter et encourager la pratique culturelle par laquelle Gérald Félix Tchicaya, dit Tchicaya U Tam’si, a pris sa place pleine et entière dans la Cité.

Ce Prix qui a une vocation panafricaine, se déploiera progressivement à tout l’espace francophone africain. Dans un premier temps, en cette année 2010 de son lancement, en raison des moyens matériels et humains limités de l’association, il couvrira les seuls pays intérieurs du bassin oubanguien et du bassin congolais, soit : la République de Centrafrique, la République Démocratique du Congo et la République du Congo, comme premiers pas.

L’extension à toute la CÉMAC devrait intervenir rapidement pour finir par réunir toute la communauté africaine d’histoire et de langue survenue avec la francophonie.

Au titre de l’histoire et de l’actualité

A l’heure des célébrations des cinquantenaires de l’accession à l’indépendance des États africains issus de la colonisation, la personnalité et l’oeuvre de Tchicaya U Tam’si doivent être relevées de l’oubli, pour en souligner la solidarité avec la figure emblématique du temps des indépendances, la plus haute par sa tragique affirmation, Patrice Emery Lumumba, qui aujourd’hui encore demeure le nœud indissoluble où achoppe tout essai de réflexion sur la problématique et la réalisation de cette indépendance.

Il nous a paru indiqué de redonner à voir et à entendre l’espérance et la tragédie des humbles telles que scellées en legs de l’histoire dans les mots de Tchicaya U Tam’si, comme par exemple, dans Le Bal de Ndinga, jadis, par Gabriel Garant mis en scène et magistralement incarné par Pascal Nzonzi. L’association projette de le faire en cette session inaugurale du Prix.

Par ailleurs, elle souhaite aussi partager avec tous l’idée que la création et l’institution d’un Prix de poésie en cette occasion, permet d’élever à la symbolique et aux significations de jubilé ce qui s’inscrit historiquement dans le cinquantenaire de cette indépendance.

Nous retenons et acceptons de la Tradition que le jubilé appelle l’idée d’un nouveau départ.

Au titre de l’incidence sociale

La part dévolue à la culture dans les politiques publiques africaines demeure la part la plus faible. Dans le même temps, on déclare à toutes les tribunes que le développement social, le développement économique ou industriel ne s’envisagent pas s’ils ne sont pas portés par un vrai développement culturel.

L’association Tchicaya U Tam’si qui souscrit à cette affirmation, souhaite créer par l’existence de ce Prix la possibilité de nourrir les élans créatifs individuels, tout de même que d’inventer et de consacrer des espaces et des temps publics où la liberté est affirmée et célébrée sans entrave par la culture.

La poésie, par sa faculté d’embrasser la totalité des préoccupations humaines, et par sa capacité à faire droit à toutes les aspirations, se confond avec la source des libertés. Elle a porté partout, par le chant comme par la méditation, l’homme sur le chemin de l’émancipation.

A l’heure où l’Afrique n’a plus qu’elle-même à surmonter pour déployer concrètement son développement, le poème, cela qu’Aimé Césaire appela les armes miraculeuses, c’est-à-dire, ces armes qui point ne tuent mais, au contraire, ressuscitent l’esprit pour réarticuler notre être à la plénitude de la vie — le poème, disions-nous, doit porter et soutenir l’homme africain en face des entraves endogènes actuelles, qui contrarient son épanouissement sur le continent.

L’Association Tchicaya U Tam’si, par l’établissement de ce Prix de poésie, s’engage dans la promotion de la culture active dans la société africaine, pour permettre que s’y élèvent chaque année des voix et figures nouvelles, avec l’espoir de voir parmi elles quelque porteur de fierté, de souveraineté et d’insolence, comme Gérald Félix TCHICAYA l’a été hier et le demeure à jamais, et comme cela fut aussi le rêve concret de l’homme du commun qui, il y a cinquante ans, aspirait à l’indépendance

Du financement du Prix

La création du Prix Tchicaya U Tam’si de Poésie est une initiative associative, portée par de citoyens que motive la promotion des valeurs de liberté, de justice et de fraternité, et soucieux de la vie de l’esprit nécessaire à l’éclosion et l’exercice de la pleine citoyenneté.

Elle vise à mettre la personne, le citoyen, l’individu résidant en Afrique au cœur des actes de solidarité internationale et de coopération.

L’Association Tchicaya U Tam’si pourvoit à la dotation du Prix, pour un million de francs CFA, par les cotisations de ses membres.

Pour la réalisation du projet et sa pérennisation, et pour faire face aux charges induites par l’animation, l’Association Tchicaya U Tam’si sollicite l’aide, les subventions, les dons, des entreprises et des administrations, de toutes institutions comme de toutes personnes physiques susceptibles de sympathie pour les valeurs portées par l’association et le projet.

Elle se fait le devoir de rapporter à ses généreux contributeurs un point sur l’accomplissement des missions réalisées avec les fonds reçus.

----------------------------------------------------------------------------

Prix de Poésie Tchicaya U Tam’si Session 2010

Règlement intérieur

Article I : Préambule

L’association Tchicaya U Tam’si, en vue de promouvoir la création artistique et les loisirs culturels sur le bassin de l’Oubangui et du Congo, institue un Prix de poésie appelé Prix de poésie Tchicaya U Tam’si.

Article II : Objectifs du Prix

Le Prix a pour objectifs :

1/ - de récompenser les auteurs africains vivant de manière pérenne dans l’un des trois Etats : la République de Centrafrique, la République Démocratique du Congo et la République du Congo ;

2/ - de susciter, d’encourager les vocations et de concourir au développement de la présence poétique contemporaine dans l’espace public africain.

Article III : Attribution du Prix

1/ Le Prix de poésie Tchicaya U Tam’si est décerné tous les ans.

2/ Le Prix consiste en une dotation de 1.000.000 FCFA.

3/ Le Prix est décerné à trois lauréats à raison de :

1/ 500.000 FCFA pour le 1er prix

2/ 300.000 FCFA pour le 2e prix

3/ 200.000 FCFA pour le 3e prix

4/ Un diplôme signé par le Président de l’association Tchicaya U Tam’si est remis à chaque lauréat.

Article IV : Le jury

1/ Le jury du Prix est composé de sept membres choisis par l’Association Tchicaya U Tam’si. L’association Tchicaya U Tam’si désigne le Président du Jury.

2/ Aucun des membres du jury ne doit concourir pour la session du Prix où il est membre.

Article V : Déroulement du concours

1/ Chaque membre du jury attribue une note à la participation de chaque candidat.

2/ Les notes attribuées et la désignation des lauréats ne peuvent faire l’objet ni de contestation ni de recours.

3/ La somme des notes d’un candidat détermine son rang.

4/ En cas d’égalité sur la somme de notes la plus élevée, le jury départage les ex aequo par l’attribution de nouvelles notes.

4/ Le président de l’association Tchicaya U Tam’si et le président du jury proclament les résultats et décernent le Prix aux lauréats au cours d’une cérémonie officielle.

Article VI : Conditions de candidature

1/ L’association Tchicaya U Tam’si annonce l’ouverture du concours dans les médias de la République de Centrafrique, la République Démocratique du Congo et la République du Congo, ou par toute autre voie accessible aux populations de ces Etats. Elle annonce également la date de clôture du concours.

2/ Toute candidature qui parvient après la date fixée ne peut être retenue.

3/ Les candidatures au Prix sont soumises par des auteurs africains dont le lieu de résidence est la République de Centrafrique, la République démocratique du Congo ou la République du Congo.

4/ La candidature au Prix se fait par un choix de poèmes répartis sur 5 pages adressé par fichier informatique à l’adresse suivante : prixdepoésie@tchicayautamsi.org

5/ Les candidats apportent sur une page les éléments de son identification : nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance, adresse postale et de sommaires indications biographiques.

6/ Le dernier délai pour concourir à la session 2010 du Prix est fixé au 31 août 2010.

Article VII : Publication

1/ La proclamation du concours donne lieu à publication de tout ou partie des textes présentés au concours dans la Revue du Prix Tchicaya U Tam’si 2010, qu’ils aient été primés ou non.

2/ La publication des textes ne donne droit à aucune compensation d’aucune nature.

Article VIII : Adhésion au Règlement intérieur du Prix

La participation au concours équivaut acceptation et adhésion à l’ensemble des dispositions du présent règlement intérieur.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf