Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 23:48

Guy Brice Parfait KOLELAS à la Croisée des Chemins

guy brice parfait kolelas23 janvier 2010-23 janvier 2011, un an déj0 que le bureau exécutif national du MCDDI s'était retrouvé après la disparition du président fondateur Bernard KOLELAS : paix à son âme.

L'événement est passé inaperçu, dans l'insouciance qui caractérise la basse gouvernance de Guy Brice Parfait KOLELAS, plus soucieux de jouir des avantages de ministre que de replacer le parti sous orbite originelle. Cette réunion a été l'unique en son genre et la dernière du bureau exécutif national en 2010.

Guy Brice Parfait KOLELAS n'a retenu d'elle que la disposition qui, pour sauver ce qui pouvait encore l'être, parce que le bureau exécutif national était au bord d'une implosion n'eut été la sagesse des Bernard TCHIBAMBELELA, Hellot MAMPOUYA, Prospère BOUETOUBASSA et autres ; lui confiait (comme coordinateur) la conduite des affaires du parti jusqu'à la tenue du congrès devant intervenir après 2012.

Mais Guy Brice Parfait KOLELAS, égal à lui-même et sublimant le travail fractionnel, a mis au placard les autres recommandations :

-        la mise en place d'une commission qui devrait travailler à l'organisation et à la convocation du congrès du parti ;

-        la gestion consensuelle des cadres et autres ressources du parti ;

-        la mise en place d'une véritable commission du parti pour la structuration et la restructuration du partie sur toute l'étendue du territoire ;

-        l'animation au quotidien du parti ;

-        l'intensification idéologique.....

Chasser le naturel, il revient au galop. Guy Brice Parfait KOLELAS a repris ses mauvaises habitudes qui le caractérisent malgré tout ce qui lui avait été dit lors de ses quelques descentes dans les structures de base du parti à BRAZZAVILLE et au POOL.

Ainsi depuis sa mise en place depuis cinq (5) ans le Comité National qui est l'instance suprême du parti n'a jamais été convoquée. Il est déjà à la fin de son mandat statutaire sans s'être retrouvé même en session inaugurale. La seule fois qu'il s'était retrouvé, c'était pour aller avaliser la candidature de Denis SASSOU NGUESSO à l’élection présidentielle de 2009, moyennant 15000 FCFA à chaque membre.

Le Bureau Exécutif National quant à lui ne s'est retrouvé que pour disait-on aller défendre la souveraineté nationale qui serait menacée dans l'affaire des biens mal acquis par Denis SASSOU NGUESSO alors qu'en réalité Guy Brice Parfait KOLELAS n'exécutait que la feuille de route et sa part de devoir dans l'accord personnel qui le lie à son mentor (SASSOU NGUESSO).

Pour cette opération ponctuée par un meeting commun au palais du parlement avec le RDD, Guy Brice Parfait KOLELAS et Jacques Joachin YOMBI OPANGAULT avaient reçu 25.000.000 FCFA chacun de la part de l'homme de Mpila. Mais Guy Brice Parfait KOLELAS n'avait remis qu’un million aux membres du Bureau National Exécutif prétextant que les vingt-quatre autres millions avaient été utilisés pour l'organisation de la manifestation.

Guy Brice Parfait KOLELAS veut péricliter le MCDDI sinon comment comprendre la léthargie dans laquelle est plongée le parti. Dans la plupart des localités et même des centres urbains, les bureaux du parti sont inexistants ou fortement démembrés.

Pour jeter la poudre aux yeux des militants, il dynamise et redynamise les bureaux qui l'ont déjà été ; dans une grande ville comme Brazzaville où le MCDDI est le parti majoritaire il n'y a pas un comité régional parce que Guy Brice Parfait KOLELAS ne veut pas d'un président communal qu'il ne contrôlerait pas et attend d'avoir l'homme de main ou chien couché à placer à la tête du bureau.

Le bureau du MCDDI de PARIS en France est suspendu parce que susceptible d'apporter des débats contradictoires au sein du parti chose que Guy Brice Parfait KOLELAS ne tolère pas, il veut tout contrôler.

L'organisation du parti est un véritable problème au MCDDI. Celui qui est promu à cette tâche en la personne de MALONGA Philibert, (un proche de Pierre OBA) qui a fait ses preuves en trahissant le président Bernard KOLELAS alors en exil et actuellement au conseil communal de la ville de Brazzaville y va aussi de sa partition.

Ce sinistre et ombrageux personnage qui veut se hisser très haut sur le dos de Guy Brice Parfait KOLELAS, en prenant appui sur ses flibustiers que sont YOULOU NZONZI qui est plus excellent comme homme de main que comme chargé de l'idéologie ; MALONGA Nicolas président de la JMCDDI qui ne doit son poste qu'à son amitié d'enfance avec Guy Brice Parfait KOLELAS ; BATINA Rhéodule alias KIPETO, ancien "chomeur de léo " et indicateur des services de renseignement, bombardé président de la commission nationale de discipline et de contrôle (CNDD) du parti. 

Un chien de chasse pour traquer tous ceux qui peuvent encore montrer de velléité de lucidité au sein du parti devant un coordonnateur qui ne donne pas des directives claires en rapport avec l'idéologie et les attentes du parti, qui ne sait se remettre en cause et fonce tête baissée droit dans le mur ; l'avenir du parti ne peut être envisagé sous des bonnes auspices.

Par exemple à la réunion du 23 janvier 2010, Guy Brice Parfait KOLELAS avait pris rendez-vous avec le Bureau Exécutif National pour lui rendre compte de sa gestion financière. Jusqu'aujourd'hui rien n'a été fait ; il continu de gérer seul avec son directeur financier NTELAMANOU Fernand qui est devenu plus hautain tant l'opulence est au zénith.

Dans un tel fatras, les questions de communication, de formation et autres sont vite élaguer puisque le substrat conceptuel et heuristique est creux. Que peut atteindre un parti politique qui n'a pas de vision cohérente et une organisation efficiente ?

Guy Brice Parfait KOLELAS à l'évidence, n'a pas les compétences, les qualités et la sagesse nécessaire pour diriger un grand parti comme le MCDDI qu'il veut ramener au rang des petits ; petit au point où il est incapable de faire imposer les nominations des militants aux différents postes comme dernièrement pour les nominations des secrétaires généraux des sous-préfectures et des maires de moyen exercice.

Il ne négocie rien pour les militants tant son poste de ministre est assuré. il a peut-être oublié le martyr subi par les militants du MCDDI pendant tout le temps qu'il était en exil doré en Afrique puis en France. Son incontinence idéologique et ses errements politiques ne rassurent pas les militants et sympathisants qui sont prêts a le faire partir de la direction du parti.

Le vent des révolutions des pays d'Afrique du nord atterrira au MCDDI pour faire partir les enfants KOLELAS de la direction du MCDDI. Ou bien Guy Brice Parfait KOLELAS n'est que le cheval de troie de Denis SASSOU NGUESSO pour saborder le MCDDI, ou alors il n'est qu'un nain politique.

Avoir laissé Guy Brice Parfait KOLELAS s'emparer de la direction du parti était une grave erreur ; il n'était qu'un serpent qui voulait s'accaparer d'une sacoche qu'il ne serait pas en mesure de transporter. Ce n'est pas par hasard si aujourd'hui il se vautre dans le spiritisme comme pour conjurer ses limites par manque de vision claire et de stratégie cohérente quant à l'alliance réactivée MCDDI-PCT présentée comme socle de l'unité nationale, celle-ci n’est devenue que le symbole de la capitulation du MCDDI face au pouvoir mafieux de Denis SASSOU NGUESSO.

Cette alliance qui a été négociée en situation d'impotence du président Bernard KOLELAS renfermerait des non-dits cachés car selon toute vraisemblance les enfants KOLELAS n'auraient négociés que leur positionnement en contrepartie d'un soutien total au régime de Mpila. Et les enfants KOLELAS font mieux car non seulement ils soutiennent Denis SASSOU NGUESSO mais ils entrainent par leur statut tout le MCDDI au soutien sans faille au régime, décevant les militants du MCDDI qui n'ont pas oublié tout ce que Denis SASSOU NGUESSO leur a fait subir durant la période où le président KOLELAS était en exil.

Demain le débat sur la révision constitutionnelle portant sur la limitation d'âge et de mandat va bientôt battre le plein puisque le bureau de l'assemblée nationale est déjà saisi à ce sujet et tout le monde sait que Guy Brice Parfait KOLELAS ira dans le sens des orientations données par Denis SASSOU NGUESSO et il expliquera aux militants que c'est pour des raisons de paix comme si celle-ci était perpétuellement perturbée.

Déjà le 29 décembre 2010, KINKONDA, le Muezzin du parti annonçait au palais du parlement lors du meeting relatif au bien mal acquis, qu'en 2016 le MCDDI allait voter pour DENIS SASSOU NGUESSO qui n'est pourtant pas censé être candidat.

Guy Brice Parfait KOLELAS qui est au parfum de tout n'a pas dénoncé cette attitude qui a choqué les militants venus assistés au meeting, une façon peut être de préparer les militants et sympathisants du parti pour qu'ils ne soient pas surpris lorsqu'on leur demandera de voter pour la non limitation des mandats et de l'âge pour les futures élections présidentielles avant de voter en 2016 pour SASSOU NGUESSO.

Qui de la démocratie, de la paix ou de l'unité nationale peut permettre la fondation de la nation congolaise?

Dans ce questionnement se profile aussi comme enjeux pour demain, la question du choix des candidats du MCDDI aux législatives de 2012 et comment financer leurs compagnes électorales quand on sait que Guy Brice Parfait KOLELAS ne compte que sur les fonds que lui apporte Denis SASSOU NGUESSO ?

Y aura-t-il des primaires pour désigner les candidats dans chaque circonscription comme dans tout parti démocratique qui se respecte ou bien cherchera-t-il encore à les nommer comme il y a cinq (5) ans.

Le recensement administratif qui va déterminer la suite des opérations électorales se prépare en catimini comme toujours pour assurer à Denis SASSOU NGUESSO "des victoires encore plus grandes et plus éclatantes" après avoir tripatouiller la constitution.

Guy Brice Parfait KOLELAS est au courant de tout cela, mais il ne pourra lever son petit doigt ; il est entrain de se mettre à dos la base du parti comme il a déjà maille à partir avec la plupart des cadres du parti. Esseulé, parce que lâché par le parti et ne représentant plus un poids politique face au PCT Guy Brice Parfait KOLELAS n'est que l'ombre de lui-même et devrait laisser le parti a ceux qui peuvent lui assurer un bel avenir.

Plutôt il va débarrasser le plancher, plus vite le parti va se refaire et se remettre sur orbite, pour continuer le combat de Bernard KOLELAS : Démocratie véritable, bonne gouvernance, réconciliation nationale, unité nationale...

Quant à Denis SASSOU NGUESSO, les militants du MCDDI espèrent qu'il aura la sagesse de ne pas vouloir changer la constitution en vue de se représenter aux futures élections présidentielles et qu'il laissera le pouvoir pour aller se reposer sur le bord de l'Alima.

Dans son livre "Parler vrai pour l'Afrique" à la page 90 il a dit que même sa "constitution ne permet pas de faire deux (2) mandats" et de renchérir dans un Homme d'Honneur page 109 "le Congo est notre bien à nous tous, aucun de nous ne peut se l'approprier ou en faire sa chose"

Guy Brice Parfait KOLELAS devrait aujourd'hui se mettre en tête qu'en ne cherche pas le pouvoir pour le pouvoir il faut avoir une vision et des convictions permettant de pouvoir donner des instructions claires, édicter des idées et des actes que l'on assume ; car si non, comme quelqu'un qui gouverne au hasard, il finira au hasard.

Il doit savoir qu'on ne remplace pas Bernard KOLELAS dans le cafouillage même s'il est le fils ; il y a beaucoup de dimensions qu'il doit développer à commencer par la notion de l'honneur, de l'humilité, de droiture et de respect des militants et sympathisants.

Enfin, Guy Brice Parfait KOLELAS peut être désigné comme responsable des fautes suivantes :

-        une léthargie nuisible à la vie du parti ;

-        le fait d'outrepasser ses missions ;

-        des règlementaires manœuvres visant la scission du parti en organisant un courant au sein du parti avec sa bande des quatre ;

-        le fait d'engager le parti sans en avoir reçu mandat.

Quand arrivera le temps de l'inventaire, la sanction qui lui sera infligée pour ces manquements graves aux statuts et au règlement intérieur sera sa suspension du comité national du MCDDI avec déchéance des fonctions (art 149 du règlement intérieur) d'ici la tenue du congrès, il peut toujours courir

VIVE les militants du MCDDI 

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf