Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 23:14

L’ESPRIT DE DIVISION DES RESSORTISSANTS DU GRAND NIARI

Par Albert LOMBO

lombo albertIl n'est pas aisé de parler de soi publiquement car l'humilité au Congo Brazzaville, particulièrement au sud du Congo, dans le Niari est une règle sacrée. J’ai décidé de ne pas parler du nord du Congo du fait que je n'en connais pas grand-chose ou presque. Si j'aborde la question de l’esprit de division des sudistes, et particulièrement des gens du Niari, c'est parce que j’y suis inclus et que je le vis au quotidien; c’est donc un témoignage personnel que je prends le risque de porter à la connaissance du grand public en ce mois de novembre finissant; tant pis pour ceux qui ne veulent pas qu’on en parle sur la place publique.
J'aurais pu généraliser ce mal qui ronge les Congolais, mais ce serait faire erreur car dans bien de cas, les ressortissants de certaines autres régions du pays savent agir en toute concertation, surtout quand vient le moment d’examiner les problèmes économiques et politiques.

Faisant partie des ressortissants du Niari, portés vers la division, je voudrais quand-même nuancer mon propos en soulignant qu’au Niari, tout le monde n’est pas diviseur au même niveau puisqu’il y en a qui ont développé l’esprit de chapelle à un degré extrême et que d’autres, plus ouverts, plus sociables et plus coopératifs ne sont que des victimes anonymes de la dictature du nombre écrasant des champions des groupuscules et des micros cellules parentales, ethniques ou régionalistes stériles, bref, des victimes du grand nombre des artisans régionaux de la fragmentation, de l’éclatement de la société congolaise.

Ces victimes sont souvent des sans voix que du coup les champions du repli sur soi occultent par leur discours mensonger, démagogique et envahissant que l’on peut entendre sur les dossiers politiques, économiques ou socioculturels du moment dans le pays, et qu’ils prononcent prétendument au nom de tous les natifs du Niari. D'où leur reconnaissance par un régime aussi macabre que celui actuellement en place dans notre pays et la promptitude de la françafrique à les recruter comme relais locaux.

Je ne m’attarderai pas sur cet aspect des choses, mon but étant de parler de l’attitude de la diaspora du Niari, jetée sur les routes de l’exil par la brutalité de la prise de pouvoir et de son exercice par le régime politique en place au Congo Brazzaville depuis 1997.

Au sujet de cette dernière, particulièrement produite en masse dans les pays occidentaux et certains pays africains par le biais de la chasse à l'homme organisée il y a quelques années par les autorités actuelles du Congo Brazzaville, au cours de la conquête militaire du pouvoir et après leur victoire militaire sur le régime démocratique alors incarné par Le Pr. Pascal LISOUBA, Président démocratiquement élu, je fais remarquer que dans cette diaspora congolaise en général et du Niari en particulier, l’on s'organise en associations de toutes sortes, mais sur fond de division entre individus et groupuscules à l’intérieur d’une même sensibilité socioculturelle, d’une même cellule sociale. Pourtant ces associations et mouvements mutualistes et communautaires de survie auraient tout à gagner à se soutenir par des échanges d’informations, d’expériences et d’autres ressources.

Loin s’en faut, tout comme des primates, leurs membres vivent en petites bandes en adversité permanente avec d’autres bandes considérées comme des bandes ennemies. Ces bandes hostiles les unes aux autres feignent de coopérer, mais cette coopération n’est ni sincère, ni solidaire ni synergique. On le voit, d’une manière caricaturale, en observant les agissements des associations des Congolais en Amérique du Nord.

Mon verbe est peut-être brutal pour une réalité très ancienne chez les gens du Niari, mais en victime de ce comportement récurrent qui nous colle à la peau et que nous traînons partout où nous nous rendons, je lance un cri d'alarme pour que, nous inspirant de l’esprit de civisme, d’entre aide, de collaboration et d’association des populations de nos pays respectifs d’accueil, nous adoptions ce bon modèle comportemental, facteur décisif de la production d’ infrastructures, des organisations et des services de tous genres qui font notre admiration de ces pays et du bonheur de leurs habitants.

La tendance à diviser est peut-être un mal fondamental qui nous est endémique, nous rongeant sans cesse, mais nous ne saurions le déclarer invincible au point de nous installer dans une logique de son entretien et de sa reproduction continuels.

Le monde évolue vers une amélioration qualitative et quantitative des moyens d’action pour atteindre des objectifs définis; et du style de vie des peuples. Nous ne saurions demeurer en marge de ce mouvement planétaire. D’où la nécessité pour chacun d’entre nous de placer les intérêts de la communauté au-dessus de nos intérêts personnels et ceux du pays avant ceux de notre ethnie ou groupe d’ethnies formant la communauté à laquelle nous appartenons.

Sans un tel ordre de priorité, les actions ou programmes d’actions qui privilégient les coteries ne peuvent conduire qu’à des divisions qui frisent le ridicule, comme c’est le cas actuellement dans la diaspora du Niari en Amérique du nord, lesquelles divisions rendent illusoire le pouvoir de leurs micros associations de changer la donne, c’est-à-dire contribuer efficacement à la résolution des problèmes de leurs membres, et à celle de ceux globaux du développement de leur région d’origine ou pays.

Seul le développement et l’appropriation collective d'un nouvel esprit fait de concertations, de conseils réciproques, d’échanges d’expériences, de soutien mutuel, de compréhension profonde, d’'interpénétration du sentiment d’une multiplicité d’appartenances, à harmoniser : familiale, ethnique, régionale, nationale, pan africaine et mondiale pour conduire à un épanouissement généralisé des membres de la diaspora, à un développement indéniable de leur potentiel et à une utilisation pertinente dudit potentiel dans les initiatives et programmes de développement tous azimuts de la société congolaise.

En cela, l’exil aura constitué un bien pour un mal en produisant des individus et groupes dotés d’une vision et approche nouvelles de la société et servant de modèles aux Congolais qui n’ont hélas pu se soustraire à l’idéologie de nivellement par le bas du régime putschiste de Brazzaville.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf