Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 19:37

Le Business avant les Droits de l’homme

Des Armes de Guerre et la formation des militaires à la place des écoles…

militaires français afriqueLa France va financer à hauteur de 578.000 euros (378 millions de FCFA) une école militaire au Congo Brazzaville qui accueillera à partir de septembre 2010 des stagiaires venant de 17 pays africains.
Ce projet "est l’un des plus importants menés par la coopération militaire française dans le monde", précise le communiqué diffusé après la signature d'un accord par le ministre congolais de la Défense, le professeur Charles Zacharie BOWAO et l’ambassadeur de France au Congo, Jean-François VALETTE.
"Cette école (...) sera spécialisée dans les travaux publics, le bâtiment et au renforcement des capacités du service de santé des armées", indique le texte.

Elle sera installée à la sortie nord de la capitale congolaise. "Elle accueillera en septembre 2010 des stagiaires militaires en provenance de 17 pays africains pour se former aux métiers du bâtiment (électricité, plomberie, maçonnerie, menuiserie) et des travaux publics (réhabilitation ou création de pistes en terre ou en latérite)", ajoute le document. (De qui se moque t’on ?).
Le Congo Brazzaville n’abrite pas de base militaire française mais bénéficie régulièrement de la coopération de la France pour la formation des éléments de ses forces armées, de la police et de la gendarmerie.

Le 28 février 2008, devant les parlementaires sud-africains réunis au Cap, on avait pourtant pensé que Nicolas SARKOZY voulait incarner la rupture par rapport à son prédécesseur, Jacques CHIRAC

"La France n'a pas à jouer un rôle de gendarme en Afrique", avait dit Nicolas SARKOZY pour justifier la révision des accords de défense. "Finie, l'époque où Paris protégeait militairement les régimes amis" avait il ajouté.

Le président français avait annoncé la refonte totale des accords de coopération entre la France et l’Afrique. "Dans cette refonte, les accords de défense ne seront pas en reste. Et cela se fera dans la transparence avec l’implication du Parlement français et la publication de ces accords de défense".

Le 17 juin 2008 à Paris, le président français avait présenté son projet de politique de défense et de sécurité. Au chapitre de la sécurité extérieure, les accords bilatéraux entre la France et les pays africains devaient être rénovés, afin de laisser un champ d’action plus libre à l’Afrique.

Pour Nicolas SARKOZY, ce changement ne devait pas être perçu comme un abandon. Les africains pouvait se poser la question de savoir si cinquante ans après les indépendances, la France était vraiment prête à tourner la page ?

militaires françaisLe Livre Blanc, nouveau projet de loi pour la sécurité intérieure et extérieure, avait été présenté le 02 juin 2008 Porte de Versailles à Paris, par le président de la République française.

Devant un parterre de 3 000 militaires et représentants des forces de l’ordre, il avait exposé ses objectifs, notamment sur la question des relations France-Afrique.

"Nous allons rénover nos accords en Afrique, et rééquilibrer nos bases militaires. Ceci ne veut pas dire que nous abandonnons l’Afrique à elle-même. C’est tout le contraire", avait martelé avec force le chef de l’Etat français.

"Nous voulons favoriser la montée en puissance des capacités africaines de maintien de la paix". Pour cela, un remaniement complet de la politique de sécurité française en Afrique est indispensable. Cette rupture devait passer par un désengagement, c’est-à-dire une diminution des troupes françaises présentes sur le sol africain…..

Actuellement, selon des chiffres du Ministère français de la Défense, environ 9 000 soldats français sont présents en Afrique, ce qui représente le tiers des forces déployées hors métropole.

L'industrie française de l'armement ignore la crise. En 2009, les exportations d'armes ont augmenté de 21% et les commandes pour l'armée française ont bondi de 123%.

D’après la Direction générale de l'Armement (DGA), les exportations d'armement des industries françaises ont fortement progressé en 2009, avec une hausse de 21% des prises de commandes à près de 8 milliards d'euros.

"Nous renouons avec les chiffres des années 2000 malgré la crise", s'est félicité le 08 février 2010 le directeur général de l'armement Laurent COLLET-BILLON. Les prises de commandes ont atteint 7,95 milliards d'euros en 2009 contre 6,58 milliards un an plus tôt, a annoncé dans un communiqué la DGA, qui dépend du ministère français de la Défense.

La France est au 4ème rang mondial des exportateurs d'armes, derrière les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie, et devant Israël, selon un rapport du ministère de la Défense publié l'an dernier. L'objectif de la France est d'atteindre les 10 milliards d'euros d'exportations à moyen terme

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf