Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2009 3 11 /11 /novembre /2009 23:40

Dès qu’elles apprennent que Denis SASSOU NGUESSO s’est retiré chez lui, à Oyo, dans le département de la Cuvette, même en voyage privé, de nombreuses autorités nationales se permettent de le suivre.

Question, semble-t-il, de lui témoigner leur solidarité ou leur militantisme. Raison pour laquelle Oyo grouille de hautes personnalités, chaque fois que le Royal Cobra y séjourne. Elles y restent, souvent, jusqu’à la fin de son séjour. Comme si elles n’ont pas de travail dans leurs administrations.

Et c’est le pays qui, parfois, tourne au ralenti, parce que les décideurs sont à Oyo. Dorénavant, rien ne sera plus comme avant. Denis SASSOU NGUESSO aurait "changé".

Durant son séjour de la Toussaint, il a demandé aux responsables politiques et administratifs dont la présence n’était pas utile à Oyo, de regagner leurs lieux de travail.

 -------------------------------------------------------

SASSOU NGUESSO toujours contre les fonds vautour après les avoir payés

Dans un article publié en anglais (et traduit librement en français par "Mwinda") par "The National Law Journal " Carrie Levine, son auteur, explique comment SASSOU NGUESSO claque l'argent du Congo Brazzaville en opérations de lobbying pour changer la législation Américaine concernant les fonds vautour et pour se faire une place sur la question du changement climatique...

Après les avoir réglés, le Congo paie toujours des lobbyistes de Washington  pour lutter contre les "fonds de vautour"
Lorsque les hedge funds (fonds d'investissement spéculatifs ou fonds vautour) ont racheté la dette de la République du Congo et ont commencé à harceler ce pays Africain pauvre pour qu’il les rembourse moyennant des intérêts, le président du pays, Denis SASSOU NGUESSO, a choisi de livrer bataille à Washington DC.

SASSOU NGUESSO a recruté pour cela des lobbyistes pour découdre en son nom avec les fonds vautour. En mars 2008, il a réglé les fonds vautour mais n’a pas pour autant stoppé son action de lobbying.
Plus de la moitié de la population au Congo vit avec moins de 1,25 dollar par jour. Mais son président reste l'un de ceux, parmi les pays étrangers, qui dépensent le plus d’argent en lobbying à Washington, cela quand bien même le Congo s'emploie en même temps à bénéficier d'une remise de dette par la Banque mondiale et les programmes du Fonds monétaire international.

Les documents et rapports publiés par les cabinets de lobbying indiquent que le Congo a versé cette année plus de 3 millions de dollars en honoraires et en frais aux cabinets de lobbying Cacheris, GrayLoeffler Private solutions et de relations publiques Chlopak, Leonard, Schechter and Associates.

"Au vu de tous ces frais de lobbying je peux comprendre que vous vous exclamiez : " Oh, mon Dieu. Ces gens sont de formidables ", a déclaré Toby Moffett, un ancien membre du Congrès qui fait partie de l'équipe de lobbying. « Nous faisons beaucoup de choses ici. Nous pensons que, compte tenu de la norme de ce que les pays paient d’habitude, ce montant ne semble pas excessif".
Cependant deux lobbyistes qui travaillent régulièrement pour les pays étrangers mais ne participent pas au contrat avec le Congo ont observé que des frais à la hauteur de ce que SASSOU NGUESSO règle sont rares et laissent penser que le travail demandé est très complexe.
Embaucher une aussi nombreuse équipe réunissant cabinet de lobbying et de relations publiques peut se comprendre dans l’hypothèse où l’on engage des poursuites contre les fonds de placement à risque, ont-ils déclaré, mais conserver ladite équipe après que les affaires aient été résolues est moins courant.
"Il est difficile, au regard des frais et honoraires, de comprendre à quel travail peut correspondre toutes ces sommes versées", dit l'un des lobbyistes, s’exprimant sous couvert d'anonymat. "C'est beaucoup d'argent pour un pays pauvre".
Quoiqu’il en soit les lobbyistes de SASSOU NGUESSO continuent de militer activement pour une législation - soutenue par le représentant démocrate Maxine Waters, D-Calif. -  qui limiterait la capacité des hedge funds de tirer profit de la dette des pays pauvres, même si la République du Congo elle-même ne peut pas bénéficier de cette loi parce que le contentieux de ce pays avec ces fonds a déjà été réglé.

Trout partenaire Cacheris John Richards Jr a déclaré que M. SASSOU NGUESSO continue de poursuivre les fonds vautour car il croit que le monde a besoin de trouver un remède à ce modèle financier (celui des fonds vautour) qui est si préjudiciable aux pays pauvres du monde. L'ambassade n'a pas souhaité faire de commentaire à ce sujet.

Réduction de la dette et changement climatique

La déclaration des revenus de Trout Cacheris, déposée auprès du ministère de la Justice en vertu de la Foreign Agents Registration Act, montre que ce cabinet d'avocats de Washington réalise environ 1 million de dollars par année de travail pour SASSOU NGUESSO, son client exclusif en matière de lobbying.
Trout Cacheris a fait observer que le cabinet avait signé un protocole d’accord avec SASSOU NGUESSO, ce qui signifie que des frais ont pu être payés pour un travail qui n'a pas à être déclaré, en vertu de la loi sur la déclaration des revenus de lobbying.
De nombreux sous-traitants et des consultants reçoivent des chèques de paiement en bonne et due forme pour l’exécution de ce contrat.

Ainsi le cabinet de lobbying GrayLoeffler a indiqué avoir reçu environ 416.000 dollars au premier semestre de l'année. Certains des paiements sont adressés à des sous-traitants, y compris Moffett's Private Public Solutions. Moffett, un démocrate, a entrepris une action de lobbying à travers GrayLoeffler et le groupe Livingston, qui a été remplacé par GrayLoeffler l'an dernier. Le cabinet de relations publiques Chlopak, Leonard, Schechter and Associates a touché pour sa part 510,000 $ cette année.

SASSOU NGUESSO a commencé à jouer un rôle croissant sur le plan international concernant les discussions portant sur le changement climatique mondial, et ses lobbyistes ont discuté de cette question avec les fonctionnaires de Washington.

Moffett a déclaré que les lobbyistes plaident également pour les intérêts du Congo avec la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

"Le cas (le dossier) du climat est au moins aussi important que le cas des fonds vautour," a avoué Moffett, ajoutant que les lobbyistes travaillant pour le Congo ont suggéré à SASSOU NGUESSO de prendre position sur la question climatique "Il a donné son approbation, et nous avons une affaire supplémentaire majeure dans notre contrat."
Voir le site Internet créé par les lobbies à ce cet effet : http://www.congo-brazzaville.org/
Commentaire de Mwinda
"SASSOU NGUESSO le chevalier blanc luttant contre les fonds vautour pour les pays pauvres". Cela prête à sourire. Car la vérité c'est que si le "bâtisseur infatigable", rancunier, en veut aux fonds vautour, ce n'est pas pour moraliser la finance internationale.

C'est surtout parce que "les procès intentés par les fonds vautours ont permis de mettre à jour le détournement de centaines de millions de pétrodollars par les dirigeants Congolais du régime de Denis SASSOU NGUESSO" (lire à ce sujet l'article : Les Fonds Vautour et le Congo Brazzaville sur : http://lecomptoirdelie.blogspot.com/2009/04/les-fonds-vautour-et-le-congo.html)
Donc, plutôt que de se battre contre des moulins à vent et de dépenser l’argent du Congo pour sa propre propagande, notre homme aurait dû commencer par lutter contre les vautours Congolais. Ceux qui, membres du clan au pouvoir achètent le pétrole Congolais à vil prix pour le revendre… au Congo à prix d’or avant de dissimuler les revenus dans les paradis fiscaux.
Ceux qui ont acheté par exemple à vil prix des terrains et des maisons à Bacongo et ailleurs, pour construire, avec l’aide des Chinois des villas que les pauvres personnes "expropriées" ne pourront jamais acquérir....
Mais il est sûr que l’image déplorable de la dictature et de son chef nécessite une action de lobbying vigoureuse et très chèrement payée. Sans cela, sur ses propres mérites le pays n’aurait aucune chance d'exister sur la plan international et de bénéficier par exemple d’une remise de dette.
Ce n’est pas la dernière affaire de la fausse préface de MANDELA (une question au sujet de laquelle les lobbyistes du dictateur semblent être également intervenus, en vain, pour demander… des excuses de la Fondation MANDELA !) qui pourrait changer la donne.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf