Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 15:24

nzambila6Grand, svelte, jovial et imbu de sa personne, Gabriel NZAMBILA est un homme d’influence, un véritable homme de pouvoir, il a un carnet d’adresse incomparable sur les 5 continents. Gabriel NZAMBILA est capable de changer l’ambiance politique fétide et détestable, qui règne au Congo Brazzaville s’il avait un peu d’amour pour ce pays ; mais, Gabriel NZAMBILA n’aime que Gabriel NZAMBILA

Tout le monde connait Gabriel NZAMBILA et Gabriel NZAMBILA connait tout le monde. Ce Salaud Sympa est l’une des rares personnes qui peut voir SASSOU NGUESSO quand il veut, il l’appelle par son prénom et les deux hommes se tutoient.

Charmeur, charismatique et vénal Gabriel NZAMBILA parle français avec un accent parisien incomparable. Derrière ses bonnes manières et sa fausse modestie se cache l’un des salauds les plus redoutables du Congo Brazzaville ; c’est le parrain de toutes les mafias de Pointe-Noire.

S’il est difficile de cerner avec précision les multiples facettes d’une personne aussi complexe, on peut néanmoins essayer de la comprendre à travers son parcours

Colonel de l’armée congolaise, sénateur à ses heures perdues et surtout franc-maçon, Gabriel NZAMBILA a été pendant longtemps un employé modèle de la société Comilog où il était chargé des relations extérieures

Membre actif du M22 le mouvement de Ange DIAWARA, Gabriel NZAMBILA est devenu au fil des années un pilier indéfectible du pouvoir de SASSOU NGUESSO. (SASSOU NGUESSO avait réhabilité certains membres du M22 car il semblait avoir une dette envers eux.... Sauf Benjamin TOUNGAMANI, Olivier BIDOUNGA, Pierre EBOUNDIT….)

En février 1972 Gabriel NZAMBILA a le grade de lieutenant dans l’armée congolaise, il est arrêté avec ses compagnons du M22 (Ambroise NOUMAZALAYE, ATONDI LECAS, Claude Ernest NDALLA GRAILLE, Benoît MOUNDELE-NGOLO, Franklin BOUKAKA, Guy Romain KIFOUSSIA etc..) ; Franklin BOUKAKA et Guy Romain KINFOUSSIA seront extirpés de la prison pour être exécutés ; par miracle, ce dernier réussira à échapper aux tueurs….

Après 2 ans de prison, tous les membres du M22 sont libérés, s’ensuit une traversée du désert pour certain  d’entre eux et l’exil pour d’autres.

En 1979 SASSOU NGUESSO qui a besoin d’évincer le président Joachim YHOMBI OPANGAULT renoue avec Gabriel NZAMBILA qu’il bombarde colonel et avec d’autres cadres du M22 comme Claude Ernest NDALLA GRAILLE, Ambroise NOUMAZALAYE en les réintégrant dans le PCT (Parti Congolais du Travail). Camille BONGOU est nommé 2ième secrétaire du parti, (déjà les amnisties sélectives et les promotions ciblées…).

En 1997 Gabriel NZAMBILA est du coté de SASSOU NGUESSO quand celui-ci massacre et tue à tour de bras les enfants du pool ; en remerciement et pour services rendus, il est bombardé sénateur du Kouilou en 2002, reconduit en octobre 2005, Gabriel NZAMBILA démissionne de la fonction de président de la commission défense et sécurité au sein de la Chambre Haute du Parlement le 25 juillet 2008 pour "convenances personnelles". Ambitieux il ne peut pas se contenter de la compagnie des vieux sénateurs qui pètent dans les réunions sans s’en rendre compte et s’endorment pendant les débats.

En fait, il veut s’occuper à plein temps de ses affaires notamment d’une entreprise de pèche maritime qu’il possède à Pointe-Noire (cette entreprise n’a jamais péché un seul poisson…).

Son ami et frère, Benoît MOUNDELE-NGOLO, atteint récemment de délire mystique depuis qu’il a épousé la jeune fille d’un féticheur de Brazzaville, après avoir usé, dans tous les sens du terme, la femme de son ancien chef, Mme Adélaïde Ange DIAWARA, a fait aussi le même choix (être le soutier de SASSOU NGUESSO). Son nouveau torchon au titre évocateur de "Lettres ouvertes ou Mea Maxi Culpa" a largement été inspiré par les visions nocturnes de son féticheur de beau-père.

Gabriel NZAMBILA est surtout et avant tout le sérénissime Grand-Maître du GRAND ORIENT ET LOGES ASSOCIEES DU CONGO (GOLAC). Crée en 1987, cette obédience maçonnique compte 5 loges à Brazzaville et à Pointe-Noire

La grande Loge du Congo (GLC) dont le sérénissime grand maître est Denis SASSOU NGUESSO compte 18 loges à Brazzaville, Pointe-Noire, Kinshasa, Bangui et Ndjamena

C'est Gabriel NZAMBILA qui a fait que le lien soit effectué, au Congo Brazzaville, entre la GNLF (dont SASSOU NGUESSO est le Grand Maitre) et le Grand Orient. Le monde entier franc-maçon vient manger au Congo Brazzaville à la table du Dictateur. Gabriel NZAMBILA est le patron incontesté et incontestable de Pointe Noire, il est le lien entre le monde Blanc mafieux, corrupteur et le monde Noir corrompu ou pas. Gabriel NZAMBILA est une sommité dans la franc-maçonnerie mondiale, il est reçu comme un prince dans les obédiences étrangères au Brésil, en Espagne, aux Etats Unis, à Haïti, au Portugal, en France etc….

Gabriel NZAMBILA est président du CLIPSAS (Centre de Liaison et d'Information des Puissances Maçonnique Signataires de l'Appel de Strasbourg)

Le CLIPSAS a été constitué le 22 janvier 1961 à l'appel du Grand Orient de Belgique et du Grand Orient de France qui, émus par l'intransigeance croissante et les exclusives de plus en plus tyranniques de certaines Obédiences, convinrent de lancer un appel à toutes les Maçonneries du monde afin de les réunir dans le respect de leur souveraineté, de leurs rites et de leurs symboles en une vaste et véritable chaîne d'Union Universelle.

Les activités exécutées par le CLIPSAS réunissent tous les membres de la fraternité maçonnique, à travers les Grandes Loges ou les Grands Orients desquels ils font partie.

nzambila4Gabriel NZAMBILA est aussi président de l'AMICOCESA (l'Amicale Congolaise du Centre d'Etudes Stratégiques de l'Afrique) un espace qui permet de diagnostiquer et d'examiner les difficultés auxquelles l'Afrique doit faire face. (ici en photo avec le chef d’Etat Major Général Charles Richard MONDJO)

Leurs assises qui se sont tenu le 29 novembre 2009 étaient organisées sous l'impulsion de l'ambassade des États-Unis au Congo Brazzaville, et avaient connu la participation du bureau de Washington, des autorités militaires et civiles et des parlementaires

Les participants avaient été édifiés non seulement sur la stratégie de défense nationale, mais également sur la problématique de l'intégration régionale en Afrique centrale.

Avec ses tonnes de fromages, SASSOU NGUESSO n'a que des souris et des chiens autour de lui, parfois aussi des agneaux qu'il peut punir à sa guise. D’un chien il peut faire un homme et de certains hommes des agneaux. Jamais il n'aura le peuple et la légitimité que ce peuple confère.

SASSOU NGUESSO est entouré de rongeurs et d’agneaux ; il s'en fiche du moment qu'il s'empiffre de fromage et satisfait ses pulsions lubriques.

Pour masquer ou minimiser leurs forfaits, les criminels invoquent sans cesse le système en oubliant qu’un système ne se met jamais en place spontanément. Derrière les partis, les groupes, les associations, les loges ou les obédiences il y a les individus et ce sont ces individus sincères ou pas qui mettent en place les systèmes, les font vivre, les nourrissent et les pérennisent. Exonérer la responsabilité individuelle pour incriminer le système est une malhonnêteté intellectuelle car si le système était responsable de tout, le procès de Nuremberg n’aurait jamais eu lieu.

Oui le Nazisme était un système politique ou une doctrine ignoble et nocive ; cette doctrine était mise en place et entretenue par des individus qui aujourd’hui encore sont pourchassés pour être punis.

Au Congo Brazzaville comme ailleurs la responsabilité individuelle ne peut pas se soustraire devant la responsabilité collective

Quand monsieur Emmanuel YOKA, ministre de la justice intervient auprès d’un juge qui veut faire son travail en âme et conscience, il est responsable, il est coupable et ne peut se cacher derrière le système pour minimiser son forfait

De la même manière, la franc-maçonnerie ne peut pas être stigmatisée et condamnée dans son ensemble car ailleurs, dans d’autres endroits du monde ces mêmes loges ou obédiences font des choses formidables

Félicitations à l’avocat général, procureur de la république par intérim monsieur Claude Ludovic NGOUALA qui vient de démontrer que même au Congo Brazzaville, un juge peut faire son travail

Chaque fois qu’un juge obéit aux injonctions de sa hiérarchie et qu’il ne dit pas le droit en âme et conscience, c’est l’Etat de droit qui recule, c’est la démocratie qu’il piétine, c’est la république qu’il détruit car il n’y a pas d’Etat de droit, de démocratie et de république sans LA JUSTICE

Tout comme la liberté, l’indépendance de la justice ne se donne pas ; tous les dirigeants du monde cherchent à limiter ou à réduire la liberté des juges même quand celle-ci est gravée dans le marbre de la constitution. Les juges doivent se battre farouchement avec les armes que leur donne le législateur (le code civil, la constitution et les traités internationaux) pour préserver leur indépendance. Quand la justice est malade c’est toute la société qui souffre.

Plus que quiconque, monsieur Emmanuel YOKA plus orgueilleux encore que son neveu Denis SASSOU NGUESSO, détruit méthodiquement et activement le tissus social et la société congolaise par ses interventions auprès des juges pour favoriser ses amis. S’il n’en est pas conscient alors il est tout simplement fou et devrait démissionner s’il lui reste encore un peu de raison.

La justice est avant tout une valeur morale qui allie le respect et l’équité à l'égard d'autrui. La justice doit avant tout protéger le faible et soulager la victime. Le puissant peut se passer de la justice, le pauvre ou la victime n’a que la justice… La justice doit "rendre la justice" et "dire le droit" 

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Nzihou Moussounga Guy 26/09/2015 19:38

Je suis très content de savoir que nous avons des personnage capable de changer ce pays .
Mais il nous faut un peu tolérance , de fraternité , l'amour pour la république qui est unie et indivisible.

Gil Bidal 29/01/2010 12:01


Gabriel NZAMBILA est le sujet de votre article. Ok. Vous faites des ''révélations'' sur cette personne (que je n'ai pas l'honneur de connaître), qui serait donc un salaud. Seulement aux 4/5 ème de
votre article, votre sujet disaparaît de la discussion pour faire place à Emmanuel Yoka, l'Avocat Général, Sassou, l'Etat de Droit. Mais où est passé Nzambila, et la conclusion que l'on doit lire
sur ce salaud-sympa ? J'avoue que je suis resté sur ma faim, car je ne sais toujours pas en quoi est-il un salaud-sympa. Quoi vous pensiez à Vergès le salaud-lumineux? Maisn dans ce cas il
s'agissait d'une démontrstaion portant sur ces deux qualificatifs : salaud et lumineux. Et là, pour le salaud-sympa, je suis désolé petit frère, mais je n'ai rien vu de démontstatif, ni de
concluant (Mis à part les informations concernant ses accouintances avec les maçons et Sassou qui m'importent peu)...Qu'est ce qui fait que c'est un salaurd et qu'est ce qui fait qu'il est sympa.
Voilà ce qu'attendait tout lecteur averti au regard du titre de votre article. Bon, j'èspère que vous seriez plus rigoureux avec vous même la prochaine fois.


Scorpio 26/01/2010 16:26


Bonjour,
Les révélations que vous faites dans cet article sont pour le moins troublantes, et j'espère que vous avez des preuves irréfutables de ce que vous avancez.
Quel est le degré de fiabilité de vos sources d'information?
S'agit-il uniquement de rumeurs? Sur quoi sont-elles fondées?
Bien à vous.


MGR dia GOD-Y dia KONGO ; M.A.D.Z.O.U.M.O.U 20/01/2010 09:21


MU ZOLA KUA KI-DI-DI KI-KI
MPANGI AME Tata MAMPUYA, DIA TETE KIA MBOTE KIENO.
VUVU KIENA YAMI VO SI WA TAMBULA NSANGU EZI MU MAVIMPI
TANGU ZAZO YI BAKANGA MAIL ZAKU, KU MFILANGA; KANSI ZA WUNU KIA 18 JAN 2010, ZENA VOVILA MAMBU BA NKADIAMPEMBA (BA FRANC-MAçON) MU YETO NSI YA KONGO ZI KU NIKUNI FIOTI; I DINA YI KO SONEKENE MVUTU
EYI;
MPANGI AME NZOLELE KU VANA KIA BUANANA KIAKU MU MVU WA MPA WA 2010.
DI MOSI KUANI NZOLELE KU ZAYIKISA!
MU YETO NSI YA KONGO KA TUENA YE MPEVE YA LUDI YA NKAKA KO TU LENDA SONGA MAMBU METO MPASI VO TUA TOMA NITU OVO NTUNGA NSI ETO YA KONGO.
BETO BAWONSO TU FUETI TALA KUNA MBANZA VELELA NKAMBA YELUSALEMI DIA MPA KUNA KU KUNDANGA BA TATU BA NLONGO MU TATA KIMBANGU DIONA WA KANGAMA MVU MAKUMA TATU (30ANS) KU PELEZO MPASI TUA VULUZUA YE
KATUKA MU KIWAYI YE KINKOLE KIA SATANA KADIAMPEMBA DIONA SADILANGA MU MPEVE ZA BA NZENZA (FRANC-MAçON ,ROSE CROIX, MAYIKARI ETC) MU YETO NSI YA KONGO.
MONO AKU MPANGI MU NSI YA KONGO (K A-NGOLA ; K CONGO ; K CONGO RDC)
MBUTA MGR dia GOD-Y dia KONGO
M.A.D.Z.O.U.M.O.U
NKUAMAZAYI dia MA-NDOMBE
G(J'AI !) G(J'AI !) KI (QUI ?) PAPA KIMBANGU L'ESPRIT DE VERITE DIEU LE SAINT-ESPRIT


  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf