Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 23:48

La consolidation de la paix est vitale dans les pays qui sortent d'un conflit

Par Merle David KELLERHALS JR.

Susan RiceConsolider la paix est "le maillon manquant" entre le maintien de la paix et le développement durable dans les pays qui sortent d'un conflit, a déclaré la représentante permanente des États-Unis à l'ONU, Mme Susan RICE, le 13 octobre 2010, lors d'un débat au Conseil de sécurité à New York.

"Appuyer une paix durable signifie assurer une synergie entre les nombreux acteurs, a-t-elle dit. Les progrès s'effectuent parfois plus lentement qu'on ne l'aurait espéré mais la Commission de consolidation de la paix des Nations unies s'acquitte actuellement de son engagement envers les pays à son ordre du jour."

Selon Mme RICE, la création en 2006 de cette commission a constitué la première mesure cruciale visant à combler une lacune identifiée par l'ancien secrétaire général de l'ONU, M. Kofi ANNAN. L'objectif de la commission est d'empêcher qu'à l'issue d'un conflit, un pays ne retombe dans la violence et dans l'effusion de sang.

Le secrétaire général de l'ONU, M. Ban KI-MOON, a énoncé d'autres mesures prises en vue de renforcer le rôle des Nations unies dans les pays qui sortent d'un conflit pour mieux les aider à consolider la paix et à établir une stabilité durable. M. Ban KI-MOON a souligné la nécessité de déployer rapidement un personnel formé à cette fin, de fournir un financement adéquat, de forger des partenariats avec des alliés stables et d'assurer la participation des femmes au processus de consolidation de la paix.

"Consolider la paix semble être une tâche évidente, mais nous savons de triste expérience qu'elle ne l'est pas", a déclaré M. Ban KI-MOON aux membres du Conseil de sécurité. "La réussite demande de la patience et des engagements durables mais aussi le concours d'un vaste éventail d'acteurs agissant tous de concert."

Une équipe de l'ONU effectue actuellement une étude internationale de haut niveau portant sur les capacités civiles nécessaires à la consolidation de la paix. Elle doit remettre son rapport au Conseil de sécurité au début de l'an prochain. L'aide internationale à l'issue d'un conflit doit être guidée par les besoins et priorités des pays concernés, un élément important d'une telle consolidation, a expliqué M. Ban.

La Commission de consolidation de la paix fait en ce moment l'objet d'une évaluation des progrès accomplis qui servira à déterminer son orientation future. Lors du lancement de cet examen, M. Ban KI-MOON a dit que la commission, bien que récemment établie, avait déjà fait ses preuves. Quant à l'avenir de la commission, a-t-il ajouté, les États membres de l'ONU doivent examiner les moyens d'en accroître les effets sur les pays concernés.

Mme RICE a indiqué que la Commission de consolidation de la paix gagnait en importance en tant qu'institution internationale et qu'elle jouait un rôle crucial en ciblant l'attention sur les pays sortant d'un conflit, leur attirant des ressources accrues tout en proposant des stratégies pour mettre en place une paix durable. La commission, a dit Mme RICE, doit s'efforcer de faire cadrer plus étroitement les ambitions de paix de l'ONU avec les programmes réalisés sur le terrain.

La commission doit aussi coordonner ses projets avec les autres institutions internationales qui ont déployé des programmes dans les pays postconflit et évaluer les besoins de ces derniers. Il faut également qu'elle encourage une vaste gamme d'acteurs - agences onusiennes, institutions financières internationales, organisations non gouvernementales, société civile, établissements éducatifs - à se fondre plus solidement et à réaliser une synergie plus efficace des efforts de tous, a souligné Mme RICE.

M. Ban KI-MOON a indiqué que l'attribution prévisible de fonds pouvait assurer le financement rapide des premières phases de consolidation de la paix, incitant d'autres entités à débloquer des crédits à plus long terme. C'est ainsi que le Fonds pour la consolidation de la paix a été établi en 2006 pour servir de source initiale d'argent pendant la période de transition allant de la cessation des hostilités à une situation post-conflit.

"Mais le Fonds n'est qu'un élément parmi beaucoup d'autres. De nombreux efforts sont en cours pour assouplir les financements octroyés à la consolidation de la paix et pour les rendre plus tolérants des risques", a dit M. Ban KI MOON.

Mme RICE a indiqué aussi au Conseil de sécurité que pour parvenir à une consolidation de la paix durable, la participation des femmes était nécessaire au processus.

"Là où les rôles des femmes seront négligés, la consolidation de la paix risquera d'échouer. Il ne s'agit pas seulement de cocher la question sur le sexe des participants. Il s'agit d'un élément clé de la phase de planification, de l'exécution et de l'évaluation des plans", a souligné Mme RICE.

M. Ban KI MOON a donné dans le même sens que Mme RICE, affirmant que les conflits laissaient derrière eux des États souvent gravement affaiblis et des structures sociales ravagées. Les femmes assurent les besoins de base pour la survie des familles et des collectivités, a ajouté le secrétaire général de l'ONU.

Tout en appuyant le plan d'action de M. Ban KI MOON en vue d'augmenter les travaux de la Commission de consolidation de la paix, Mme RICE a fait remarquer qu'aucun plan, s'il n'était pas mis en pratique, ne pourrait avoir beaucoup d'effet.

"L'ONU doit s'engager donc à surveiller, évaluer et adapter le plan d'action proposé pour ne pas risquer de perdre l'impact que nous cherchons à avoir", a-t-elle souligné.

Mme RICE a ajouté que la consolidation de la paix dépendait au bout du compte des dirigeants des pays sortant de conflits, et que les Nations unies devaient donner la priorité aux actions visant à renforcer les moyens essentiels donnés aux dirigeants locaux et aux collectivités pour parvenir à une paix et à une stabilité durables.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf