Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 14:42

Par Catherine MAGUEUR

bollor-_vincent.jpgPorts, rail, route: Vincent BOLLORÉ tisse sa toile sur le continent africain. C'est désormais en Afrique anglophone qu'il avance des pions. État des lieux de l'empire de Bolloré l'africain.
"On n'a pas de bateau. On n'a pas d'avion. En Afrique, nous sommes des intermédiaires, des logisticiens, des spécialistes du transport" : au cœur de la Tour de Puteaux (Hauts-de-Seine), devant les journalistes, Vincent BOLLORÉ surfe sur ses résultats 2009.

"Sur le continent africain, nous avons investi de façon importante, dans des concessions de ports, au Congo, au Bénin. Nous avons récupéré le Togo. Au total, nous gérons dix concessions portuaires et deux concessions ferroviaires. Nous sommes propriétaires de six millions de mètres carrés d'entrepôts, de 2.000 véhicules mais nous en faisons rouler plus de 50.000"...
Près du tiers du chiffre d'affaires

Transport et logistique, manutention: ça roule pour Vincent BOLLORÉ l'africain que l'on connaît beaucoup moins que l'homme des médias, de la communication ou des batteries électriques.

Le grand public, quant à lui, l'a classé dans la catégorie des amis de Nicolas SARKOZY, celui qui prête son yacht Paloma au Président.

Deux milliards d'euros : c'est pourtant sur ces terres africaines que Vincent BOLLORÉ réalise près du tiers de son chiffre d'affaires ! Là-bas, il est partout. Mer, route, rail. Côte-d'Ivoire, Gabon, Ghana, Bénin, République Démocratique du Congo, mais aussi Kenya, Ouganda, Angola, Nigeria, Afrique du Sud... Vincent BOLLORÉ fait défiler les chiffres de Bolloré Africa Logistics (B.A.L.).

Qui peut penser alors que, derrière l'état des lieux brossé de façon sereine et détachée, ont pu se dérouler de terribles guerres pour les ports, des règlements de comptes, des procès rocambolesques.
Un continent stratégique

Vincent BOLLORÉ tisse sa toile. Méthodiquement. Inexorablement. Un réseau tentaculaire. Il croit en l'Afrique. L'Afrique est en marche. "Ce n'est plus le parent pauvre de la croissance mondiale. Avec des perspectives de croissance d'au moins 5%, une population jeune et qui croît, des richesses considérables, c'est un continent stratégique", explique Dominique LAFONT,  le (battant) directeur général de BAL. Les Chinois, qui investissent fortement sur le continent, l'ont bien compris.
De nouvelles conquêtes

Le groupe Bolloré est très présent en Afrique de l'Ouest, l'héritage du passé, l'Afrique francophone, marquée du sceau de la FrançAfrique.

C'est aussi l'histoire : c'est là que des entreprises comme la SCAC, Saga et Delmas Vieljeux ont développé leurs activités. Ses détracteurs reprochent à Vincent BOLLORÉ sa présence excessive ? Il va voir ailleurs. Les nouvelles conquêtes passent surtout par l'Afrique anglophone. C'est là que le royaume de Bolloré s'étend désormais.

"Les relations avec ces pays sont plus simples. On n'a pas à s'excuser tous les jours de notre présence et de notre action en Afrique", explique Dominique LAFONT, le patron, seul aux manettes depuis que Michel ROUSSIN, le Monsieur Afrique de Vincent BOLLORÉ, a préféré suivre Henri PROGLIO chez Veolia.

Tout commence par les ports
Dominique LAFONT, qui connaît son continent par cœur, met cartes sur tables. "L'objectif, explique-t-il : devenir le premier réseau panafricain. La stratégie : couvrir de façon homogène l'ensemble du continent". Un maillage très fin. Pour l'heure, "Bolloré Africa Logistics, c'est plus de 20.000 salariés, 200 millions investis chaque année, 200 agences dans 41 pays", précise Dominique LAFONT.

Tout démarre par le port. C'est là que rentrent et sortent toutes les marchandises. Ce qui en fait l'objet de toutes les convoitises ! Les États mettent les ports en concessions et font appel à des opérateurs privés. Qui va remporter le marché ?  

Les règles du jeu sont claires, dit-on chez Bolloré : il y a des appels d'offres internationaux et tout est contrôlé par la Banque mondiale. Des combats qui se feraient à la loyale. Qui gagne le port gagne tout. C'est le début du corridor. Chez Bolloré, la tactique consiste à contrôler toute la chaîne du transport et de la logistique de bout en bout, un service sur-mesure pour le client, du "door to door", du porte-à-porte. La marchandise passe par le chemin de fer, la route, le fleuve, ce qui permet d'atteindre et de desservir les pays qui n'ont pas accès à la mer. Le groupe Bolloré exploite ainsi deux lignes de chemin de fer, Camrail, au Cameroun, et Sitarail, la ligne qui relie la Côte-d'Ivoire au Burkina Faso.
La "claque" de Dakar

Vincent BOLLORÉ s'est fait souffler le port de Dakar en 2007, par Dubaï Ports World. Une claque pour lui et ses équipes. Le Sénégal et la France, des affaires qui fonctionnaient depuis des décennies. Pour l'heure, c'est fini. "Cela montre que l'on est en rien mêlé aux histoires de la FrançAfrique !", lance-t-on dans l'entourage de Vincent BOLLORÉ... La perte de Dakar a provoqué un électrochoc.

La concession de Pointe Noire au Congo Brazzaville - le ticket d'entrée sur l'Afrique centrale - a été décrochée en 2008 pour une durée de 27 ans. "Nous n'avons pas le droit à l'erreur", explique Dominique LAFONT. "Il s'agit de 570 millions d'investissements, dont 70% seront réalisés dans les sept premières années". Du lourd pour un défi-clé : se développer, cette fois, dans les ports en eau profonde, du vital pour demain, car seuls ces ports pourront accueillir les énormes porte-conteneurs asiatiques qui ne manqueront pas de débarquer.

Vincent BOLLORÉ quitter l'Afrique ? C'est la rumeur qui circulait sur les quais quand il a revendu sa flotte Delmas en 2006. Il n'est pas prêt de le faire. Bien au contraire! Bolloré l'africain sera plus que jamais présent demain.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf