Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2010 4 11 /02 /février /2010 17:42

Par Arsène SEVERIN

droit_justice.jpgLe procureur général près la Cour d'appel de Brazzaville, Corneille MOUKALA-MOUKOKO, se retrouve dans une affaire de vente frauduleuse d'une parcelle appartenant à Mme NZONZI Véronique dont les intérêts sont représentés par Innocent Bienvenu NGUELOUÉ.

L'acquéreur qui a déboursé 26 millions de F CFA, n'arrive toujours pas à être en possession de son nouveau bien, malgré les illégales réquisitions prises par le procureur général.
Pour obliger monsieur Innocent Bienvenu NGUELOUÉ à libérer la parcelle, sise 13 rue Loango à Poto-Poto, le procureur général Corneille MOUKALA-MOUKOKO a pris des réquisitions, basées sur un pompeux "Protocole d'accord" conclu le 29 décembre 2009, illégal, car n'ayant pas la signature de monsieur Innocent Bienvenu NGUELOUÉ, mandataire de Véronique NZONZI, héritière des biens de premier degré.
On se demande bien pourquoi le procureur général s'est fourré dans cette affaire aux contours mystérieux et frauduleux, alors qu'il n'a jamais été saisi par une juridiction, au cas où il s'agirait d'une difficulté d'application de décision de justice. "En l'état, le procureur général ne peut-être saisi, ni intervenir. Il ne peut le faire que quand il y a difficulté d'appliquer la loi", analyse Quentin BANGA, juriste, et membre de l'Observatoire Congolais des Droits de l'Homme (OCDH).
"Le document sur lequel se base le procureur général, ce fameux protocole d'accord, a été signé en lieu et place du principal acteur par quelqu'un qui n'a pas qualité de le faire. Ces réquisitions sont nulles, au regard de la loi", ajoute monsieur Quentin BANGA.
Les Faits
En fait, le problème naît d'une terrible envie de Jean-Marie KABONGO (de la RDC ?) de déposséder dame NZONZI, une octogénaire complètement fatiguée, et sa famille, de tous leurs biens, hérités après la mort de Mme CHOCHINE née Thérèse BANGUI, décédée en 2007 à Marseille en France.

Jean-Marie KABONGO, misérable enfant du voisin, avait été récupéré par le veuve CHOCHINE en 1972, touchée par les conditions de vie du jeune garçon.
Et depuis, ils ont vécu ensemble, la famille l'ayant même emmené en France, avant de le renvoyer à Brazzaville pour inconduite. "Mais cet acte social ou de charité n'a jamais été validé comme une adoption", précise monsieur Quentin BANGA.

"Dans son comportement désinvolte, monsieur Jean-Marie KABONGO va même usurper le nom des CHOCHINE. Ce qui va lui coûter en 2001 un procès pour port illégal de nom. Il est condamné par la justice, ce qui en fait l'exclut de tout bénéfice de l'héritage", commente monsieur Innocent Bienvenu NGUELOUÉ
L'usage de faux dont se rend aujourd'hui coupable Jean-Marie KABONGO ne vise qu'à couvrir ses actes, et surtout à gagner du temps auprès de Césarine KOUMOU, nièce de l'ancien député Jacques BOMBETE, acquéreur de la parcelle en litige aujourd'hui. En complicité avec un notaire de la place, Jean-Baptiste BOUBOUTOU qui, au terme de ces transactions encaissera 9 millions sur les 26, Jean-Marie KABONGO a monté tous les papiers. Et maître BOUBOUTOU était prêt à trouver un titre foncier, alors que l'original et le vrai se trouve avec monsieur Innocent Bienvenu NGUELOUÉ. Ce qui renvoie tout à ce personnage étrange, pourtant pauvre et misérable, mais qui ne veut pas dilapider l'héritage légué par sa parente.
Jean-Marie KABONGO n'agit pas seul. Il a reçu les mains fortes, non pas que du procureur général, mais aussi d'un certain Guy POUTOU YANA, connu de la maison d'arrêt de Brazzaville pour les mêmes motifs. Il a co-signé avec Jean-Marie KABONGO, le fameux protocole d'accord, et se passe pour "le mandataire" des biens de cette vieille dame.
Depuis, la parcelle où habitent Innocent Bienvenu NGUELOUÉ et sa vieille grand-mère est devenue le théâtre des visites des agents de la police, des services de renseignements et des militaires. "J'ai même été emprisonné au commissariat de Makélékélé. Chaque jour, il y a des militaires qui nous visitent, nous menaçant de mort, si je ne remettais pas les papiers de la parcelle. Une fois, une patrouille de policiers m'a sauvagement battu sur l'avenue de la paix. Ce qui veut dire que je suis fichier", déplore monsieur Innocent Bienvenu NGUELOUÉ
Depuis quelques années, les ventes de parcelles à Brazzaville ne tiennent plus compte des vrais propriétaires ? Surtout quand le client est une personnalité politique, les notaires et les juges s'impliquent pour défenestrer les vrais héritiers, sous les étonnements impuissants des habitants du quartiers.
Les magistrats qui sont payés avec l'argent du contribuables pour rendre justice au nom du peuple congolais, passent de l'autre côté pour martyriser les populations. Que deviendront les vulnérables si la justice suit ces chemins tortueux ? "Nous mourrons tous", avait répondu un jour Maître Thomas DJOLANI, au cours d'un procès, parlant d'un colonel qui avait frappé un avocat.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf