Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 05:11

Quelle solution pour les filles prostituées Mineures au Congo Brazzaville ?

Par Elie SOSTHÈNE

prostitutionDe plus en plus des filles Brazzavilloises s'adonnent à la prostitution occasionnelle ou circonstancielle pour couvrir les miasmes du quotidien . Elles sont obligées de se livrer à tout venant pour tenter d'endiguer la misère et pourvoir aux besoins de la famille ou de soi même .

Ce n'est plus une honte d'ailleurs , ni une humiliation que de se débrouiller de cette manière pour satisfaire les proches parents et tenter de donner un sens à sa vie actuelle .

Aussi remarque t - on dans plusieurs quartiers de Brazzaville (Bacongo , makélékélé, moungali , Ouenzé...), des maisons d'habitations fleurissent au jour le jour et s'érigent en hôtels de passage pour le plaisir de nos compatriotes ivres des chairs juvéniles.

Oui, on trouve dans ces sites achalandés dits "maisons d'arrêts" plus des mineures. La tendance actuelle qui se dessine est de céder -les adultes prostituées- le métier aux enfants appelées les Fioti- Fioti ou Tombées "Supporte tout le monde".

A force de les voir, la pratique se mue progressivement en mœurs acceptable et utile pour notre société. Lors de nos dernières enquêtes dans les différents sites, un responsable politique nous a même supplié de "ne pas trop en faire car ces enfants participent à la paix en soutenant la politique de lutte contre le viol grâce à leurs services rendus à moindre coût aux violeurs invétérés".

Quelle solution à ce fléau  lorsque le politique est indifférent ? L'enfant mérite notre protection et l'exploitation sexuelle est crime ......

Des témoignages qui nous tiennent les cœurs ! Doit-on rire, s'apitoyer...

Témoignages des filles mineures prostituées : Enquêtes dans les arrondissements des quartiers sud de Brazzaville – Bacongo Makélékélé et Mfilou en 2008 par Elie SOSTHÈNE

"Je m’appelle Raïssa. J’ai 13 ans et je travaille ici. Avec mes amies du même âge que moi. Nous avons également les mères S –entendez les femmes prostituées– qui commandent dans la zone.   Nous sommes une dizaine des filles travailleuses qui obéissent à un programme bien établi par le patron, propriétaire des chambres ….Moi, je ne travaille que la nuit à partir de 20 heures et la journée, je vais à l’école..."  

RAÏSSA, 13 ans  (Site : nganda Bintsanga, Bacongo)

"Je suis dans la rue chaque jour. Je suis congolaise de la RDC et je suis venue chercher ma vie à Brazzaville, croyant fermement que cette ville offrait plus d’avantages de réussite que Kinshasa. Tout a tourné au calvaire –j‘ai travaillé d’abord dans un restaurant de la place, ensuite j’ai exercé des petits commerces à la sauvette....et pour compenser certaines dépenses, je suis obligée actuellement de me livrer aux hommes...."

 NZOUZI, 14 ans (Site : Mabouaka, Bacongo)

"Lorsque je suis dans la rue, je laisse mon enfant à ma grand-mère qui sait déjà ce que je fais comme activité. Au début, elle m’a interdit farouchement mais elle s’est vite fatiguée et semble m’encourager maintenant puisque chaque jour, à mon retour, je m’arrange à lui glisser quelque chose pour la remercier du service rendu. Elle ne m’encourage pas directement mais me prie de faire attention à la maladie et aux hommes trompeurs ... "

OLGA, dit "Ronaldo", 15 ans (Site : Maison d’arrêt, Bacongo)

"Je suis devenue fille de la rue (prostituée) après la mort de mes parents. La famille avait décidé de nous chasser et de vendre la parcelle  –dit-on –  qu’elle ne nous revenait pas de droit. Nous avions été récupérés puis adoptés par une tante enseignante, l’aînée de ma défunte mère. Les premiers mois, elle pourvoyait tant bien que mal à nos besoins et on mangeait à satiété jusqu’au jour où elle tomba malade gravement (hémiplégie) ; les ordonnances pleuvaient toutes les semaines et émiettaient substantiellement son maigre salaire, qui ne répondait plus à couvrir les deux bouts de mois. J’avais 16 ans et me retrouvais en classe de quatrième au collège. Ce fut un bouleversement total

En plus de mes deux petits frères à charge, la tante devrait s’acquitter des droits de loyers.

Un déséquilibre se fit sentir en matière alimentaire ; on ne mangeait plus comme avant. Nous commencions à maigrir visiblement, un de mes petits frères fit fugue et se retrouva dans la rue pendant une semaine. Je n’avais plus de solutions que de me prostituer.

J’ai commencé à sortir toute seule avant d’intégrer le groupe des "gniongnion". J’arpentais les grandes artères populeuses, loin de mon quartier à la recherche des hommes qui pouvaient m’aider en réalité, je ne cherchais pas ceux qui devraient m’aimer. .... je me positionnais chaque soir au coin de la rue pour  héler les hommes en leur proposant le prix de 500 F la passe. Les hommes négociaient. Une fois d’accord, nous allions en besogne sur les étals des marchés, dans les chambres de passage ou contre un mur… jusqu'au prochain client"

BERTHY, 15 ans (Site : Marché Bourreau, Makélékélé)

"Je suis née à Madiba (village du Pool) et nous nous sommes retrouvés à Brazzaville après la guerre de 1997 qui a détruit  notre village. Mes parents étaient des grands paysans et moi j’allais à l’école, j’étais en CMI.

Nous nous sommes retrouvés au quartier Pk (Mfilou) aux côtés du cousin de papa, un retraité de la CNSS. Ce dernier nous a donné une chambre où se loger. Mon père a essayé de se débrouiller à sa manière par la vente du pain dans le quartier. Ma mère devenait un valet de fortune chez une voisine.Tout allait de mal en pis et le rythme changeait chaque jour.

Très tôt, la chambre concédée gratuitement par le cousin devrait être louée.

Un deuxième choc a failli conduire mon père au suicide. Nous étions devenus sans domicile fixe, même manger devenait hasardeux et un exercice pénible. J’avais du mal à accepter cette vie où même les sous vêtements commençaient à me manquer…

Quoique mes parents ne me poussèrent pas directement à chercher un homme qui pouvait nous aider, je l’ai lu par leur langage et leurs gestes. J’ai compris qu’ils voulaient m’inviter à agir et à faire quelque chose pour les cadets, puisque je suis physiquement présentable. J’ai tenté les premières aventures avec quelques jeunes de mon âge qui du reste, ne pouvaient rien m’offrir. Puis une copine m’a proposé la fréquentation des hommes plus âgés que moi, à travers les ngandas populaires des quartiers.

J’ai tissé des bons liens avec les anciennes qui m’ont accepté au milieu d’elles sans problèmes ...Je travaille maintenant chaque jour et tout dépend de ma disponibilité, sinon de l’humeur du jour. Je n’ai aucune contrainte extérieure et je ne suis pas obligée de souffrir avec mille clients. Je me bats pour avoir juste ce qui peut garantir ma journée et aider mon entourage. Pendant la journée, je fais office de domestique et je vends la chose la nuit ici (maison close).

Le week-end, c’est souvent toute la journée que les clients y défilent. Ils ne viennent pas par rendez –vous, ni par abonnement. Il suffit de se mettre aux abords de cette ruelle sombre et de les héler ; ils viennent d’eux –mêmes puisqu’ils connaissent bien les endroits où nous sommes placées ... et on les masse ici..."  

SYLVIE, 17 ans (Site : PK Mfilou) 

N.B : ces témoignages sont issus du rapport d'Enquête sur la prostitution des filles mineures dans les quartiers sud de Brazzaville (2008).

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf