Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 18:37

Gon! Gon! Gon! Fin 2009 : Où est le courant d'Imboulou, hein ?

Par Arsène SEVERIN 

jean bruno-itouaNombreux en chantant que la première turbine du barrage d’Imboulou allait être lancée en fin 2009, pensaient que cette échéance était vraiment loin, très loin ! Eh bien, Nous y voilà !

Et il n’y a toujours pas de courant d’Imboulou, tant attendu par des milliers de Brazzavillois. Ce vendredi 11 décembre 2009 encore, tout le centre ville est resté sans électricité, réalité vécue par l’absence totale des feux de signalisation lumineux dans les grands carrefours. Où est ce fameux courant promis à cette période ?

Les propagandistes qui chantaient éperdument et à tue-tête l’arrivée de ce courant en fin 2009, avaient même dit que, ceux qui n’ont pas d’yeux pour voir ou d’oreilles pour entendre, doivent rester tranquilles, et laissez la caravane de la modernisation du Congo passer. En tout cas, dans le plus grand silence de mort, la caravane est passée, et arrive aujourd’hui à bon port, mais sans notre courant !

Construit grâce à nos amis les Chinois, le barrage hydroélectrique de Imboulou, situé à quelque 200 Km au nord de Brazzaville, non loin de la localité de Léfini, devrait produire 125 mégawatts de courant électrique. A comparer avec ce que les Brazzavillois expriment comme besoins en énergie électrique (75 à 90 Mw), on pense que le coup est joué, chaque abonné de la Société nationale d’électricité aura sa petite lampe allumée.

Comme en tout projet, il y a des aléas qu’il faut compter, notamment le transport des équipements entre le port de Pointe-Noire et le site des travaux. Le chemin de fer qui est devenu un vrai goulot, mieux un net obstacle, d’étranglement dans la réalisation du rêve de modernisation du Congo.

Le courant reste un vrai problème pour le Congo. Les députés, lors la séance plénière consacrée à l’adoption du budget 2010, estimé à plus de 2.800 milliards de F CFA, ont demandé à quand ce fameux courant qu’on chante partout.

Jean Bruno ITOUA, le ministre de l’Eau et du courant a dit que la première turbine sera lancée en fin de premier trimestre 2010. Donc dans trois mois. Ok, trois mois c’est rien, on y arrivera.

Il y a cependant des quartiers à Brazzaville qui n’ont plus de courant depuis plus de cinq mois. C’est le cas du quartier Moukoundzi Ngouaka où il y a une grande centrale d’arrivée du courant anciennement produit par le barrage de Djoué.

En plus, c’est dans ce quartier qu’on trouve l’Imprimerie Auguste, qui imprime la plupart des journaux publiés à Brazzaville. C’est grâce à un gros groupe électrogène que cet opérateur économique jugule la crise. Bien sûr, avec les grincements de dents des patrons des journaux qui perdent leur périodicité de diffusion.

--------------------------------------------------

Jean François NDENGUET, encore à la tête de la police !

ndenguet_jean_fran-ois.jpgToutes les folles rumeurs qui courent les rues, les Nganda et les trottoirs de Brazzaville, la capitale congolaise, faisant état de la défenestration du directeur général de la police nationale, le Général Jean François NDENGUET, restent en tout cas à démontrer.

L’officier supérieur qui serait empêtré dans une "grave" affaire de vente de passeport et fraudes fiscales en faveur des commerçants ouest africains et libanais est pour l'heure à son poste de commandement.

A Brazza, on pense que le gars est parti, rayé des effectifs du commandement de la police nationale. Faux, Jean François NDENGUET est toujours là !

Qui ne l’a pas vu ce matin du jeudi 10 décembre 2009, tout de bleu vêtu et lunettes fumées (comme il l’aime bien), côte à côte avec son ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Raymond Zéphyrin MBOULOU, dans leur "cinéma" avec le ministre de la Justice et des Droits humains, Aimé Emmanuel YOKA, visitant les structures qui ont en charge les droits de l’Homme.

Ha! Si les Droits Humains ne dépendaient que de ces démonstrations à la veste et à la cravate devant les cameras propagandistes de la télé nationale, tous, on serait morts, écrasés par les puissants, qui vont visiter ailleurs, alors qu'ils savent bien que dans les prisons, les petits commissariats de police, crient à tout vent des petits voleurs de mie de pain, de morceaux de savon, de bouts de manioc, brûlés sur la peau ou à l'anus par les sachets ou les bougies. Qui ne sait pas ça ? Laissons donc cette histoire de se pavaner dans les voitures de luxe pour dire aux mêmes policiers et peut-être aux gendarmes de respecter les droits de l'Homme. Revenons donc à notre Général  

"Molinga a komi civil, les Congolais n’attendent que ça !"  avait fustigé l’année dernière le président de la république, lorsque les journalistes lui demandaient à quand le prochain remaniement gouvernemental. He, bien ! On voit que le chef de l’Etat n’est pas prêt à se séparer aussi facilement des gars qui font son pouvoir, le cas donc de Jean François NDENGUET qui a tout donné pour ce pouvoir, et qui n’a plus que ce pouvoir comme patrimoine en héritage.  

Après ses démêlées avec Claudine MUNARI MABONDZO, ministre du commerce, Jean François NDENGUET aurait encaissé les remontrances du président de la République, qui en réalité, ne serait pas étonné d’entendre que son gars NDENGUET est toujours dans les coups bas. Mais, bon ! D’après les oreilles qui ne dorment pas, MUNARI aurait menacé de démissionner "si les gens comme les NDENGUET devraient continuer à nous empêcher de faire notre travail"; celui de traquer les puissants commerçants ouest africains et libanais qui chient dans la gueule des Congolais.  

Ces oreilles vont plus loin, disant que MUNARI aurait été menacée par les gens de NDENGUET qui lui rappellent que quand elle était toute-puissante directrice de cabinet du président Pascal LISSOUBA (1992-1997), pourquoi elle n'avait pas agi ainsi ? Mais, dans tout ça, SEVERIN NEWS, n'a pas eu confirmation de cette gifle savamment infligée à la "dame de fer". On ne sait donc pas le dire ici.

Mais, l’immuable (depuis 1997) patron de la police nationale congolaise est bel et bien en place, jouissant certainement de toutes ses prérogatives, quoi qu’on dise qu’il aurait perdu le droit de signature en tant que directeur général de la police. C’est lui qui commande à la police, pas une autre personne, pour l'heure.

Il est vrai que depuis quelques mois, un sacré malaise ronge la police nationale. Il semble que notre Tout-puissant Général s’emporte contre ses agents, des simples combattants aux officiers dans les commissariats, les accusant de malfrats, de voleurs et de bandits, au vu et au su de tous passants, surtout dans le cas des commissariats comme celui de Marché Texaco à la Tsiémé, ou de Total  à Bacongo, situés dans un lieu public. L’homme n’hésite pas à porter main sur ses collabo en fonction, le cas du commissaire de LÉMINA, un quartier de Bacongo, alors que le gars avait sanctionné un camionneur récalcitrant.

Beaucoup de fois, les citoyens de Brazzavillois se sont plaints de ce que Jean François NDENGUET se permette de rafler des jeunes (filles ou garçons) délinquants et régler leurs comptes outre mesure, sans impliquer le procureur de la république, avec qui en réalité il devrait travailler la mano en la mano. C’est pourquoi, plusieurs personnes attribuent à Jean François NDENGUET, le tout fort président de la section football des Diables noirs, la paternité du commissariat de Ouenzé Manzanza, quartier est de Brazzaville, pourtant sous tutelle du commissariat de Ouenzé, situé non loin de la maison commune.

Les prisonniers qui y sont jetés, sont ensuite directement transférés au commissariat central, sans passer par le commissariat de Ouenzé. On dit même qu'il n'y a pas de registre dans ce commissariat de quartier. Les parents qui veulent y extirper leurs "délinquants" doivent passer par le Général.

Dénommé, il y a encore quelques années le shérif de Brazzaville, Jean François NDENGUET a, certes contribué au retour de la quiétude dans la capitale, mais en appliquant la manière forte, en "finissant (kosilana)" sur place avec le délinquant sans jugement ni condamnation : qui tue par la balle meurt par la balle, dirait-on !

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf