Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 20:59

luvuentendu.jpgConditions de Détention "exécrables", selon une ONG

Les conditions de détention dans les prisons congolaises "sont des plus exécrables qui soient", selon un rapport de la Fédération congolaise des droits de l'homme (Fécodho) publié jeudi.

"Les conditions de détention telles qu'observées dans les maisons d'arrêt à travers le pays sont des plus exécrables qui soient", affirme dans ce rapport la Fécodho, qui regroupe une dizaine d'ONG, à l'issue d'une enquête menée de juin à décembre 2009.

"Non seulement les détenus vivent dans la plus extrême promiscuité, entassés (...) comme du bétail, mais également aucune norme des règles minima des Nations unies n'est observée", relève le document, publié à l'occasion du 61ème anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Construite pour accueillir 100 détenus au maximum, la prison de Brazzaville accueille ainsi aujourd'hui jusqu'à 600 personnes, déplorent les ONG, soulignant qu'aucune maison d'arrêt n'a été construite depuis l'indépendance du pays, en 1960.

"Ce constat de désolation est largement partagé par tous, y compris par la majorité des autorités (contactées pendant l'enquête) en charge de cette question", souligne la Fécodho.

Le ministère de la Justice et des Droits humains n'était pas joignable jeudi pour commenter le rapport.

Dans un message radio-télévisé, le ministre de la Justice, Me Aimé Emmanuel YOKA, a cependant indiqué: "il est certes vrai que les défis à relever en matière de promotion et de protection des droits humains sont encore nombreux, il est aussi important de noter que des avancées significatives ont été enregistrées", sans plus de précisions.

----------------------------------------------

L’ancien préfet Valette nommé ambassadeur de France au Congo Brazzaville

Retour prochain en Afrique pour Jean-François VALETTE, aperçu dans les rues de Foix en tenue de sport ce 10 décembre 2009

Après des passages aux ambassades de France au Cameroun puis au Togo, l’ancien préfet de l’Ariège va prendre lundi 14 décembre 2009 ses fonctions d’ambassadeur de France à Brazzaville, capitale de la République du Congo.

----------------------------------------------

Un déficit criard en personnel enseignant affecte l’arrière-pays
Manque d’enseignants, de tables-bancs et de matériels logistiques, tel est le décor des établissements primaires et secondaires de l’hinterland congolais. C’est le constat qui saute aux yeux, deux mois après la reprise des classes, au titre de l’année scolaire 2009-2010.

A Etsouali, par exemple, dans les Plateaux, on crie à l’insuffisance du nombre d’enseignants. A Mbouambé-Léfini, dans la partie Nord du Pool, on ne compte que cinq enseignants au collège. Que dire d’Ikongono, dans la sous-préfecture d’Owando (Cuvette) ?

Et les exemples peuvent être multipliés, qui témoignent que l’arrière-pays est victime du manque d’attention des pouvoirs publics en matière d’éducation. Les enseignants affectés dans ces écoles préfèrent rester dans les grands centres urbains où ils s’adonnent à des prestations rémunérées dans les écoles privées. Des mesures sont prises, souvent, pour les contraindre à prendre leurs postes à l’intérieur du pays, mais ce phénomène a la vie dure.

------------------------------------------

Coût du séjour Niçois de SASSOU NGUESSO

Avez-vous une idée du coût du séjour présidentiel effectué il y a quelques jours (semaine du 9 novembre 2009) dans un palace niçois, Le Negresco ? Environ 120 000 euros hors achats de luxe dans les boutiques locales.

Ce mini séjour de 5 jours était une étape de décompression pour notre Chef et son équipe entre un sommet en Égypte et un autre en Italie pour lutter contre la famine. Était-ce réellement de tout repos ? Entre le ballet de limousines qui se rendaient chaque jour de Mougins à Menton et les péripatéticiennes qui faisaient le pied de grue devant l’ hôtel, les vacanciers ont eu fort à faire...

D’ éminents Mboshis locaux déposaient également leur requête à leur frère S.... porteur de valises présidentielles depuis peu.

Au moins nous constatons que loin de la pénombre de notre capitale sans électricité, il y a des moments de répit pour nos dirigeants... et du pétrole pour financer leurs périples.

----------------------------------------------

Le Congo aura une production de l’ordre de 300.000 barils par jour en 2010

La production quotidienne de pétrole du Congo Brazzaville, estimée à 250.000 barils par jour, devrait augmenter de 20% d’ici à la fin de l’année, a rapporté vendredi la radio publique citant le directeur de Total Congo Jacques AZIBERT.

"A la fin de cette année, le Congo aura une production de l’ordre de 300.000 barils par jour", a déclaré M. AZIBERT après une audience avec le ministre de l’économie et du plan, Pierre MOUSSA.

"Ce qui est remarquable est que ça fait longtemps que le Congo n’était plus arrivé à ce niveau", a-t-il ajouté.

Le groupe français Total, premier opérateur du secteur et qui pèse pour environ 60% de la production congolaise, a mis en service en mai 2008 le champ de Moho Bilondo qui devrait produire à terme 90.000 barils /jour.

Le Congo dispute au Gabon la quatrième place de producteur subsaharien de pétrole derrière l’Angola, le Nigeria et la Guinée équatoriale.

Le pétrole représente sa première ressource d’exportation contribuant à plus de 80% au budget de l’Etat. Malgré ces importantes ressources naturelles, plus de la moitié des 3,6 millions de Congolais vivent en dessous du seuil de pauvreté, selon la Banque mondiale.

-------------------------------------------------

Fonds publics : quatre dirigeants africains visés par une plainte à Paris

Quatre chefs d'Etat africains, dont le Sénégalais Abdoulaye WADE et le Congolais Denis SASSOU NGUESSO, sont visés depuis le 16 novembre par une plainte pour "détournement de fonds publics" déposée à Paris par l'association MLA, a-t-on appris vendredi 4 décembre de source judiciaire.

L'association MLA (Le Moment de se lever pour l'Afrique), située à Paris, a déposé le 16 novembre auprès du tribunal de grande instance de Paris une plainte avec constitution de partie civile visant, outre MM. WADE et SASSOU NGUESSO, le président de la Guinée-Equatoriale, Teodoro OBIANG, et le défunt président gabonais Omar BONGO, selon cette source.

 La plainte vise le chef de "détournement de fonds publics". Il revient désormais à la doyenne des juges d'instruction du Pôle financier, Françoise DESSET, de juger de la recevabilité de cette plainte et d'ouvrir ou pas une information judiciaire, confiée à un juge d'instruction.

Cette plainte est dans la lignée de celles déposées en 2007 et 2008 par l'association anti-corruption Transparence internationale France (TI) visant MM. OBIANG, BONGO et SASSOU NGUESSO et les conditions d'acquisition d'importants patrimoines immobiliers en France grâce, selon TI, à des détournements de fonds publics.

La doyenne des juges avait donné son feu vert en mai 2009 à l'ouverture d'une information judiciaire, mais le parquet de Paris avait fait appel de cette décision. Le 29 octobre, la cour d'appel de Paris avait finalement jugé irrecevable cette plainte et bloqué l'ouverture d'une enquête.
Le parquet de Paris avait déjà classé sans suite à deux reprises, en novembre 2007 et septembre 2008, des plaintes simples visant les trois chefs d'Etat africains. D'après TI France, le patrimoine immobilier de MM. BONGO, OBIANG et SASSOU NGUESSO en France s'élèverait à 160 millions d'euros.

---------------------------------------------

PATHY KOBANGE, opposant congolais (RDC) est détenu illégalement en prison à Brazzaville de fin janvier 2009

L’opposant congolais (RDC), Pathy KOBANGE depuis sa cellule dans la maison d’arrêt de Brazzaville où il croupit depuis la fin du mois de janvier dernier, pour des raisons que seule, la police d’état du Congo Brazzaville doit savoir. 

Pathy Kobange est connu dans le milieu de l’opposition congolaise basée en France depuis des nombreuses années. Il est l’un des animateurs des activités politiques des congolais de la Diaspora. Sa présence dans les manifestations politiques à Paris a été souvent très remarquée, pour la simple raison qu’il est à la tête d’un parti politique très implanté à Kinshasa.

Très proche de l’opposition radicale, Pathy KOBANGE est aussi un Colombe dans l’opposition extra parlementaire incarnée par Christian BADIBANGI et Gabriel MOKIA.

D’après Pathy KOGANGE, la police politique du Congo lui reproche une supposée participation dans une histoire de déstabilisation du régime de SASSOU NGUESSO…

Tout commence, un soir de janvier vers 4H00 du matin, quand il a eu la visite d’un groupe d’homme armé venu toquer à sa porte. Sans être invités, deux de membres du commando sont rentrés dans la maison. Dans la panique, Il s’est sauvé, pour aller directement dans un commissariat pour porter plainte.

Mais hélas, c’était le début de son chemin de croix. Il sera retenu et conduit en prison sans procès. Dans son dossier, il y a rien de sérieux, sauf les accusations sorties de la bouche d’un agent de la police d’état. Son avocat, un certain maître MILONGAS, est devenu invisible suite aux intimidations.

Dans cette histoire, Pathy KOBANGE ne comprend pas, comment ses supposés complices dans le fameux complot sont libres et font même des voyages à l’étranger. Au mois de mars dernier, un des chefs de la police, a promit de le libérer en juin. Et voila plus de 6 mois, qu’il est toujours détenu sans avoir une explication valable. Les ONG des droits de l’homme sont frileuses dans son cas. Personne ne l’approche de peur d’être accusé aussi de complicité.

Aujourd’hui, nous sommes en droit de nous demander, pourquoi, la police politique de SASSOU NGUESSO, retient un citoyen de la RDC, sans procès, ni explication d’aucune sorte ?

Pourquoi les hommes cités dans le fameux complot contre l’état congolais, sont libres et pas KOBANGE ?

Comment, Pathy KOBANGE, citoyen de la RDC, peut il s’être impliqué dans les affaires politiques du Congo Brazza ?

Comment un opposant Congolais, très impliqué pacifiquement dans les activités politiques de son pays, peut il-il se retrouver dans une histoire de terrorisme dans un pays étranger ?

Non, c’est incompréhensible. Nous demanderons aux autorités de Congo Brazza, de libérer Pathy KOBANGE afin qu’il passe les fêtes de fin d’année avec sa famille. Il n’est pas normal de garder un honnête monsieur en prison depuis plus de 11 mois, sans raison.

Affaire à suivre…….

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf