Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 02:02

Comment contrôler le Pool rebelle

luvuentendu.jpgAprès le décès en novembre 2009 de Bernard KOLELAS, ancien premier ministre et leader charismatique de la région du Pool, jugé hostile à son régime, Denis SASSOU NGUESSO a décidé de la pacifier. Comme pour les départements du Niboland (Sud-Ouest) acquis au parti UPADS de l’ex-président Pascal LISSOUBA, l’objectif est d’éviter l’émergence dans le Pool d’un grand leader d’opposition. Aussi, Denis SASSOU NGUESSO a-t-il favorisé l’apparition d’une myriade de petits leaders appelés à se neutraliser.

Le retour, fin décembre, du pasteur Frédéric BITSANGOU alias "Ntumi", dans la capitale participe de cette stratégie. Sorti de son maquis du Pool, l’ex-pasteur rebelle, devenu chef d’un parti le CNR (Conseil National des Républicains), a été nommé délégué général – avec rang de ministre – chargé de la promotion des valeurs de paix et de la réparation des séquelles de guerre. Un poste aux contours assez flous qui devrait lui permettre de discipliner ses…  propres miliciens Nsiloulous.

Soumis à l’épreuve du pouvoir, "Ntumi" ne disposera plus d’espace géographique pour se construire, et sera en outre comptable de la gestion des affaires publiques.

Denis SASSOU NGUESSO pousse également dans ce département sa ministre des PME et de l’artisanat, Adélaïde MONDELE NGOLO ex Madame Ange DIAWARA. Son rôle : tenir Mindouli, ville la plus peuplée du Pool, contre les assauts du MCDDI, parti crée par le défunt "allié" Bernard KOLELAS et aujourd’hui dirigé par son fils, le ministre de la fonction publique Parfait KOLELAS.

Des proches de SASSOU NGUESSO s’emploient par ailleurs à diviser le MCDDI entre la branche dite "dynastique" dominée par Parfait KOLELAS et celle dite "originelle" des vieux compagnons de route du père KOLELAS, gérée par le très changeant député Bernard TCHIBAMBELELA. Les leaders des deux branches sont par ailleurs des visiteurs du soir du palais de Mpila.

Dans cette bataille de leadership dans la Pool, une personnalité semble cependant émerger : Isidore MVOUBA, ministre d’Etat, coordonateur du pôle des infrastructures de bas, en charge des transports, de l’aviation civile et de la marine marchande. Egalement secrétaire général par intérim du Parti Congolais du Travail (PCT, au pouvoir), ce natif de Kindamba, qui dispose de partisans au Nord comme dans le Pool, a aussi d’autres ambitions, particulièrement dans la bataille avec le clan Mbochi emmené par le ministre d’Etat, coordonnateur du pôle de la souveraineté, ministre de la justice et des droits humains, Aimé Emmanuel YOKA.

Ce dernier est à l’origine de l’INP (Initiative Nationale pour la Paix), une association politique qui est censée marginaliser le secrétaire général par intérim du PCT.

Pourquoi personne n’a encore songé à créer l’Association des frères ennemis ?

-------------------------------------------------------------

De retour à Brazzaville, le pasteur Ntumi se met aussi à distribuer l’argent!
Après la cérémonie de sa prise de fonction, le 28 décembre dernier, Frédéric BINTSAMOU a passé deux nuits à Kinsoundi, un quartier du premier arrondissement, où il a acheté une maison.
Les populations étaient dans l’émoi, en voyant arriver la foule des ex-combattants qui l’accompagne.

Pour les rassurer, il a tenu un meeting, vendredi 1er janvier 2010, en présence de Maurice Maurel KIWOUNDZOU, l’administrateur-maire du premier arrondissement et du député de la circonscription, Anicet MPANDOU.

A l’occasion des fêtes de fin d’année, il a fait des dons aux malades du service de pédiatrie de l’hôpital de Makélékélé, tout en leur distribuant de l’argent. Le délégué général chargé de la promotion des valeurs de paix et de la réparation des séquelles de guerre a fait de même lors de son passage à Nganga-Lingolo, en banlieue Sud de Brazzaville, le mercredi 30 décembre 2009, quand il repartait à Soumouna, pour la veillée de prière, avec ses adeptes.

--------------------------------------------------------------
Ramsès, un Nsiloulou de triste mémoire, tue trois personnes à Kibouéndé-gare
L’horreur de l’abomination a hanté les habitants de Kibouéndé, une gare du C.F.C.O, (Chemin de Fer Congo Océan), dans le département du Pool.

En effet, samedi 2 janvier 2010, Ramsès, un Nsiloulou de triste renommée dans la contrée, a mis fin à la vie de trois innocentes personnes. D’abord, l’épouse et l’enfant d’un neveu de Djédra, un proche du ministre délégué, chargé de la promotion des valeurs de paix et de la réparation des séquelles de guerre, Frédéric BINTSAMOU, alias pasteur "Ntumi".

Il a assassiné les deux personnes à leur domicile, à l’aide d’une arme de guerre, tandis qu’il venait de manquer Djédra. Sur le chemin de retour, après ce premier forfait, il a, ensuite, assassiné un homme, par le moyen d’une machette.

Dans tout Kibouéndé, on se demande si ce n’est pas le fait d’avoir été oublié par le pasteur Ntumi, dans sa garde rapprochée, qui aurait mis en colère ce guerrier sanguinaire. Une enquête devrait être ouverte.
-----------------------------------------------------------
Jusqu’où ira Annie NDENGUET...

La cinquantaine à peine, plutôt grande, Annie NDENGUET, l’épouse du tout puissant directeur général de la police le général Jean François NDENGUET, est la propriétaire de la grande galerie commerciale Omenga à Poto-Poto (troisième arrondissement de Brazzaville) qui abrite de nombreux commerces et agences bancaires. Annie NDENGUET gère également deux établissement scolaires à Brazzaville : La Boussole qui se trouve à Bifouiti, quartier sud de Brazzaville, et l’école bilingue Félix EBOUÉ, à Poto-Poto
-----------------------------------------------------------
Des pluies impitoyables arrosent Brazzaville…
Il a abondamment plu à Brazzaville, le jour de Noël. Au point où les célébrations de la nativité ont été, en partie, perturbées. Des enfants endimanchés ont maudis cette pluie, tombée au moment où ils s’apprêtaient à festoyer.

Ils ont été obligés de chercher des abris de fortune pour s’abriter contre la pluie. Les conséquences de cette pluie sur l’environnement immédiat de certains quartiers résidentiels ont été incalculables. La rivière Mfilou, par exemple, qui coule derrière le quartier Ngangouoni, à Makélékélé, le premier arrondissement de Brazzaville, est sortie de son lit.

La furie des eaux a emporté des habitations riveraines. Cette inondation a été amplifiée par les eaux du chantier d’agrandissement de l’aéroport Maya-Maya, lesquelles se sont déversées dans la Mfilou.

A hauteur du pont de l’ex-abattoir de Ngangouoni, la voie goudronnée s’est retrouvée sous les eaux boueuses. Des jeunes ont créé ce qu’ils ont appelé les "taxis do" : transporter à califourchon, sur le dos, les piétons, moyennant une pièce de 100 francs Cfa.

Le spectacle était identique chez les riverains de la rivière Tsiémé, à Talangai, l’arrondissement 6 de Brazzaville. Les eaux ont inondé certaines habitations. Des ustensiles ont flotté; des fournitures scolaires immergées. La traversée de la Tsiémé était monnayée à 100 fCFA, soit sur le dos soit les pieds enfilés dans des bottes.

------------------------------------------------------------------------

Qui sera le patron du Pétrole ?

C’est "Dallas" dans le premier cercle présidentiel pour contrôler la manne pétrolière depuis la décision de dissoudre la Cotrade (Congolaise de trading)

Pour que les bailleurs de fonds acceptent de passer à l’ardoise la dette congolaise, Denis SASSOU NGUESSO à dû satisfaire l’une des "vives" recommandations du FMI : la dissolution de Cotrade (Congolaise de Trading) qui vivait sa vie de façon indépendante de toutes les autres structures du secteur, à commencer par la SNPC (Société Nationale des Pétroles du Congo). C’est mal…

Petit souci familial, le patron de la Cotrade était Denis Christel SASSOU NGUESSO, dit "KIKI", le propre fils du chef de l’Etat.

Administrateur délégué de la Cotrade, Blaise ELENGA, dit "Ya Lengos", a alors conseillé à "KIKI" de demander à son père –en compensation- le poste de président de la SNPC à la place de Denis GOKANA. Faut il préciser que, formé par les équipe d’André TARALLO, l’ancien "monsieur Afrique" d’Elf, le futé ELENGA se voyait déjà dans le fauteuil de vice-président de la pétrolière congolaise.

De plus, "KIKI" et "Ya Lengos" ont réussi à évincer Bruno ITOUA de ce poste en 2003, pourquoi pas aujourd’hui Denis GOKANA ?

D’après nos informations, GOKANA et ELENGA ont eu une sévère prise de becs le 19 décembre 2009 dans l’avion d’Air France qui les ramenait de Brazzaville sur Paris.

Dans le premier cercle présidentiel, Blaise ELENGA (Mbochi d’Ollombo) serait soutenu par Claudia SASSOU et Jean Jacques BOUYA, délégué général aux grands travaux, tandis que Denis GOKANA est défendu mordicus par le clan Mbochi de Boundji, dirigé par le ministre d’Etat Rodolphe ADADA.

De plus, le chef de l’Etat a besoin de GOKANA pour passer de l’autre coté du miroir de l’initiative PPTE (pays Pauvres Très Endettés). Mais après…

Au bar de chez Léa ONDOKO le 27 décembre dernier, ELENGA qui animait un spectacle musical fêtait déjà sa victoire… A suivre

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

voyage en botswana 08/05/2012 14:17


Décidement, tout est mélangé, j'ai remarqué qu'il y a avait beaucoup de division dans le régime d'après votre propos.

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf