Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 19:17

dilou bernardinPar Bernardin Dilou

L’Etat moribond congolais ne cesse de mobiliser à son chevet guérisseurs, marabouts, magiciens et mages venus d’univers divers. Le Fonds monétaire international, la Banque mondiale et même la France s’y sont risqués dans cette aventure de sauvetage, mais sans résultats apparents.

Depuis, certaines élites congolaises ont pris le relais et jouent les apprentis secouristes au chevet d’un régime aux abois. Le peuple congolais abandonné à lui-même et accroché à la seule corde de l’espérance tient malgré tout le bon bout. Mais, pour combien de temps ?

Le Congo, depuis une trentaine d'années, s’est vu du jour au lendemain sa destinée détournée, dévoyée et reléguée dans un processus de prévarication, de précarisation et de pauvreté indicibles. Tous les indicateurs sociaux, économiques, culturels et politiques le démontrent de façon effarante. Des signes  et des exemples qui justifient le qualificatif de "République bananière" attribué à notre pays.
Souvenons-nous, le 15 août 2009, de ce discours presque évangélique de SASSOU NGUESSO à la nation,  qui promettait monts et merveilles au peuple dès l’accession du Congo au PPTE. L’accession au statut de pays pauvre envié par le pouvoir, c'est pourtant chose faite. Mais les beaux jours se font toujours attendre.

Quant à SASSOU NGUESSO et ses thuriféraires, ils se sont terrés dans un mutisme assourdissant, pour ne pas dire insultant vis-à-vis du peuple. Et ce avec la bénédiction d’une partie des élites congolaises. Pour satisfaire leurs seuls intérêts individuels, nos élites ne mesurent certainement plus le degré et les conséquences de leur collaboration avec le désormais et seul adversaire du peuple congolais.
L’adversaire du peuple congolais, ce n’est personne d’autre que SASSOU NGUESSO et son clan qui ont fait main basse sur le Congo. Et nos élites n'ont rien trouvé de mieux pour satisfaire leur course à la confiscation des richesses nationales que de jouer au "collabo" et au supplétif du pouvoir.
Désormais, ce sont donc des élites congolaises qui parsèment la diversion dans la cité en diffusant des infamies à la gloire d’un tyran reconnu comme tel et ce dans le but de casser la seule corde qui retient les populations solidaires à l’espérance afin de les plonger définitivement dans le fatalisme. Ainsi, le but escompté est de donner libre cours aux rapaces du pouvoir.

Avec cette stratégie, ce sont des pôles économiques entiers qui se sont trouvés décapités de leurs moyens d’action et de développement. Les régions du Pool, de la Bouenza et du Niari en sont les principales victimes. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir des compatriotes originaires de ces régions dans le gouvernement ou dans le système politique actuel, mais le système est ainsi fait que tout le monde pense d'abord à soi. Pour exemple, les deux seules voies ferrées qui existent au Congo et qui constituaient jadis les poumons économiques de notre pays ont été purement et simplement à l'abandon, signant ainsi les arrêts de mort économique des régions qu'elles desservaient.
Alors qu’elles auraient dû se poser en garde-fou contre ce régime et ses méthodes autocratiques, nos élites se complaisent à jouer les apprentis secouristes au chevet d’un pouvoir aux abois. Une partie de ces élites s’emploie à embrouiller les Congolais en attribuant à chacun d’eux une part de responsabilité dans les forfaits commis par le "Super chef" autoproclamé.
Il va s’en dire que la situation sociale, culturelle, politique et économique du Congo est désespérante. L’Etat ne remplit plus ses fonctions régaliennes (la justice, la santé, l’éducation, la sécurité...).
Dans cette impasse, il est du ressort de tous les Congolais ou qu’ils se trouvent d’exiger la création des conditions d’alternance politique dans notre pays. Il est un impératif que les intellectuels et les élites sortent de leur égoïsme, égocentrisme, individualisme et attentisme. L’heure n’est plus à l’observation des étoiles dans le ciel ni aux interminables "querelles des universaux". En son temps, Charles Péguy disait : "Celui qui ne hurle pas la vérité se fait complice des faussaires".

Le maître de Brazzaville a fait un choix. C’est celui du suicide social collectif. Contre ce choix, j’invite les Congolais à envisager dans le court et moyen terme, une chaîne d’union des patriotes autour d’un véritable projet de société orienté vers la transformation véritable et durable des conditions d’existence de nos compatriotes.

Mais comment envisager l’avenir sans tenir compte de tout ce qui est en suspend en termes de questions ou de non-dits ?

Tenez, lors des dernières guerres qui ont endeuillé notre pays, des enfants, des femmes, des hommes en sont sortis déstructurés, traumatisés à jamais du fait des atrocités qu'ils ont vécues. Cependant, nous sommes-nous interrogés sur les actions des gouvernants quant au suivi psychologique des victimes ?  Comment pouvons-nous espérer leurs contributions à l’essor du pays, si rien n’est fait pour reconstruire en chacun d’entre eux le lien sociétal tué ou rompu par ces traumatismes ?  Hélas, face à cette réalité,  les élites congolaises se murent dans un mutisme coupable, ayant fait le choix de s'éloigner du peuple pour profiter des prébendes venues du pouvoir.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf