Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 15:23

Le mardi 15 septembre 2009, le ministre des postes et télécommunications, chargé des nouvelles technologies de la communication, annonce que le gouvernement Congolais vient de débloquer "5 milliards de francs CFA" au profit du projet de câble sous marin à fibre optique (WACS).  

5 milliards de francs CFA au cours des derniers mois avait-il insisté. Toujours aussi flou et péremptoire, il croit tranquillement avoir fait passer sa pilule en déclarant que son câble sous-marin sera opérationnel en 2011. 
Les Congolais devront donc attendre 2011 pour avoir des "services 
téléphoniques de qualité, une connexion Internet à haut débit, de la télésurveillance, de la télémédecine et bien d'autres services liés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC)". Même le feu papa Georges EMBANA n’aurait pas dit mieux : Na ndzéla ya quinquennat, l’autosuffisance alimentaire d’ici 2000 !
Le ministre MOUNGALLA noyaute son débit mensonger dans une gesticulation législative comme s’il parlait une langue incomprise de son auditoire. "Des réformes viennent d’être accomplies ces derniers temps au Congo en matière des TIC avec l’adoption du projet de loi portant réglementation du secteur des postes, du projet de loi portant réglementation des secteurs des télécommunications et des TIC, du projet de loi portant création de l’autorité de régulation des postes et télécommunications ". Projet de loi, oui vous l’avez bien lu !
Il prétexte des réformes qui viennent d’être accomplies "ces derniers temps" au Congo Brazzaville en matière des TIC avec l’adoption du projet de loi portant réglementation du secteur des postes, du projet de loi portant réglementation des secteurs des télécommunications et des TIC, du projet de loi portant création de l’autorité de régulation des postes et télécommunications. Tout ceci, "ces derniers temps !"
"Ces derniers temps" dit-il !
Projet de loi pour sortir les postes et télécommunications de sa torpeur. On croit rêver. C’est le messie qui parle au désert. Les paroles retentissent en écho par le vent apocryphe. Mais les montagnes des postes et télécommunications Congolaises subsistent arides et pétrées.
Le summum du foutage de gueule est atteint avec  l’annonce de la communication à l’ouverture du forum e-busness qui s’est tenu jusqu’au 19 septembre 2009 au centre culturel français (CCF) de Brazzaville où, dit-on, les sociétés évoluant dans le domaine des postes, des télécommunications et des TIC ont présenté divers produits et services au public. "Oui, vous ne rêvez pas. Ils n’ont pas Internet. Mais, ils sont déjà aux projets de commerce sur le virtuel où ils vendront certainement du pétrole et du bois". Pouah !
Ne riez pas. Thierry MOUNGALLA innove un nouveau style ministériel. Au lieu de se taire et boukouter en silence, Monsieur l’honorable ministre-député se moque en plus des Congolais : e-business dans un océan de misère où l’Internet demeure encore une NOUVELLE technologie comme il aime à se répéter.
En février 2008, Thierry MOUNGALLA accordait une interview sur CongoPage
Ses missions :
En matière de postes

-        il s’agit de restituer à la poste Congolaise la place qui était la sienne avant les évènements malheureux que le Congo Brazzaville a subis…
En matière de télécommunications

-        la réhabilitation de notre tissu d’infrastructures de téléphonie fixe ; 

-        la fibre optique. …/…
Il se fixait des objectifs : La fibre optique dont le câble sous marin est au large de Pointe-Noire, arrivera à Matombi en février 2009.

Et voici, plus généralement,  ce que disait Thierry MOUNGALLA sur les postes :
"La poste Congolaise était une poste de proximité, qui fournissait des services, qui était utile aux populations. Elle était déployée sur tout le territoire national. Nous avions avant les évènements 111 bureaux de poste et depuis que la reconstruction du pays est en œuvre, nous avons pu réhabiliter 45 bureaux, c’est-à-dire que le chemin est encore long, mais je pense que nous arriverons à réhabiliter un nombre suffisant de bureaux de poste et peut-être une bonne dizaine cette année.
Alors, attention, quand je dis que le projet de société du Président sur ce point est clair, il ne s’agit pas de réhabiliter un bureau de poste avec des murs, une table et un guichetier. Il s’agit d’avoir un bureau de poste qui soit celui du XXIème siècle c’est-à-dire qu’il contienne à la fois ce que les nouvelles technologies peuvent apporter de mieux aux populations en terme de services, de fiabilité, de sécurité et de diversité de produits qui doivent être adaptés aux besoins des populations. 
Je profite de l’occasion pour parler d’un produit qui n’est pas assez connu des populations, peut-être en raison d’un déficit de communication de notre part. Nous proposons un produit qui s’appelle le "Mandat Flash", il est disponible sur l’ensemble du territoire y compris dans les plus petites localités du pays.
Ce service est comparable à celui de Western Union, de Moneygram, de Maouéné ou celui de tous les fournisseurs de produits du type transfert de fonds. Il est important que nous menions une campagne de promotion, de communication pour faire connaître ce produit et dire aux populations Congolaises que la poste Congolaise, en février 2008 est capable de lui proposer des produits adaptés aux besoins.
Ça c’est pour le volet postal.

L’autre gros volet qui est celui de la télécommunication. Comme vous le savez notre tissu d’infrastructures à été largement entamé et détruit par les évènements que nous avons connus. Il est à reconstruire. Le projet de société du Président de la République contient un double objectif, le premier est de réhabiliter notre système de téléphonie fixe, et le second c’est l’installation et la mise en œuvre de la fibre optique".

Et que dire de cet échange ?
Ya Sanza : Nous pouvons imaginer que le Président SASSOU NGUESSO vous a donné des assurances de financement pour que vous puissiez mener à bien votre mission. Pensez-vous que les moyens qui vous sont offerts peuvent suffire ? 
Thierry Moungalla : Il ne s’agit pas de me donner des moyens de mener une politique. Ma politique c’est la Nouvelle Espérance. La Nouvelle Espérance en matière de Postes et Télécommunications est contenue dans le point quatre du projet de société du Président de la République. Disons que si on prend schématiquement ce qu’est ma feuille de route depuis le 30 décembre 2007,
"c’est de restituer à la poste Congolaise la place qu’elle avait avant les évènements malheureux que nous avons subis".

A l’heure des interrogations, un de nos confrères avait écrit ceci : si Thierry MOUNGALLA réussit et traverse sa mission au ministère des postes et télécommunications sans dommage, le Congo Brazzaville aura trouvé en lui un homme politique avec lequel il faudra compter.
Aujourd’hui, l’espoir laisse la place au doute… je ne voudrais pas encore croire que Thierry MOUNGALLA vienne s’aligner derrière la longue queue des diseurs qui ne sont pas les faiseurs. 

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Politique
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf