Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 22:28

Par Wallys Kimbatsa

wallys_kimbatsa.jpgLes Congolais n’ont "libéré" leur pays le 15 août 1960, que pour se soumettre à une autre domination. Celle de M SASSOU NGUESSO qui totalise aujourd’hui 27 ans de pouvoir des 50 ans d’indépendance.

Ce ne sont pas ceux qui se battent qui récoltent les lauriers, sauf à titre posthume.

C’est le propre de toute révolution d’être détournée ou inachevée. Celle du Congo, a engendré un système SASSOU qui a confondu Etat, Nation et Société, socialisme et capitalisme ‘’Familial’’, droit du peuple à disposer de lui-même, et droit de ‘’l’Etat Sassou’’ à disposer du peuple congolais. Ceux qui n’arrivent pas à bloquer la locomotive SASSOU NGUESSO prennent le train en marche sur ‘’l’incertain chemin avenir’’ qui nous mène droit vers l’Enfer comme celui de Yanga.

Le peuple congolais n’a pas le contrôle de son destin, subit la politique de M SASSOU NGUESSO au lieu de la conduire. La vie politique au Congo est conçue avec un seul objectif, pérenniser le régime politique en place et voir même le transmettre à un membre de la famille.

Congolais "Zoba" ? (Congo : Etat pathologique ou peuple pathologique)

Le Congo a eu de nombreuses constitutions, la 8ième  avec celle de 2002 relève d’un excès qui n’honore pas la démocratie sinon la "démoncratie" par le renforcement excessif du pouvoir personnel.

Animé par le sentiment d’être indispensable, irremplaçable, inhérent à toute fonction d’autorité dictatoriale. M SASSOU NGUESSO n’a jamais pris de distance avec l’ivresse du pouvoir, qui n’est pas une bonne conseillère, et n’a pas sur lui-même un regard extérieur. Il s’est assis sur les principes, car ils finissent toujours par céder. Son pouvoir qui a outrepassé son crédit politique, est maintenu au-delà de son utilité. Aucun ministre n’a jamais démissionné, et aucun n’a été démissionné depuis plus d’un quart de siècle.

Le pouvoir au Congo s’incarne en un homme : M. SASSOU NGUESSO, qui a mis en hibernation toute forme d’activité politique. Au fil des années le pouvoir s’est transformé en monarchie pour tout dominer, tout contrôler, tout régir, avec le concours de ses conseillers qui sont à son image et à sa dévotion, du gouvernement centre de gestion où siègent aux postes clefs sa famille et ses inconditionnels, et de la haute administration tenue par ses fideles. Le Congo est le pays d’un seul homme, son chef, monarque absolu. Congolais Zoba ?

Quel est le bilan de 27 ans de pouvoir de M SASSOU NGUESSO ?

Une politique se juge à son efficacité, à ses résultats et non à ses intentions. Il faut démystifier le pouvoir de M SASSOU NGUESSO, dénoncer les excès dont il est coutumier, analyser ses fautes et ses erreurs, ses causes et ses conséquences. Le peuple congolais doit connaître l’état réel du pays.

La crise économique et sociale se répète, se prolonge, s’en chaîne, s’amplifie et s’aggrave, la coupe est pleine, c’est le ras le bol, le pays bouge, se fracture, craque de partout, et aucune possibilité de se faire entendre. Le Congo est l’exemple d’une profonde injustice sociale : paupérisation de la population jusqu'à l’indigence, délitement du tissu social et familial, effondrement du système de santé, du système d’éducation, et le manque de liberté …

27 ans de népotisme, ne peuvent qu’aboutir à une société duale, verticalement divisée, entre d’une part les nantis qui vivent bien, et d’autre part la majorité de la population, les chômeurs, les travailleurs, les retraités, les couches moyennes laminées, exaspérés par les conditions de vie qui leurs sont réservées par le bâtisseur familial. Il n’ya que deux formules de solidarité au Congo, le partage de la pauvreté pour les congolais d’en bas, ou celui de la prospérité pour le clan de M SASSOU NGUESSO.

La corruption qui sévit à tous les niveaux et dans tous les domaines, est devenue un style de vie et de gouvernement. Tant que ce cancer ne sera pas vaincu, la santé morale du peuple sera toujours menacée.

La paix qui est le sens de notre réflexion et de l’action des acteurs de la démocratie réelle au Congo doit être traitée sous le seul angle qui n’a pas été abordé, celui de sa dimension politique et non sécuritaire. La présence des FAC (Forces Armées Cobras) pose un problème qui va bouleverser dans un proche avenir toute la stratégie sécuritaire du pouvoir.

L’occident, particulièrement la France, dit au système de M SASSOU NGUESSO dirigez votre pays comme il vous plait, en dictateur, tirez sur la foule, torturez, emprisonnez, donnez vous à la corruption, truquez les élections comme il vous plait, interdisez ou restreignez les libertés syndicales, mais ouvrez vous largement à la libre circulation et aux investissements étrangers, mais pas des hommes surtout pas vers la France, et à la libre accumulation des profits pour vos familles.

M SASSOU NGUESSO ne veut pas partir sur un échec d’avoir fait admettre le Congo au PPTE (Pays Pauvre et Très Endetté) mais veut rester toute sa vie au pouvoir pour réaliser son éternel projet de société (de vie) : demeurer et mourir au pouvoir. Qu’as-tu fais Congo pour mériter ce martyre ?

Le franc CFA (Franc des Colonies Françaises d’Afrique), sa valeur, sa convertibilité, son utilisation au Congo, 50 ans après notre soi-disant indépendance… tout cela ne dit rien à M SASSOU NGUESSO ! L’existence du franc CFA ne signifie t-il pas que nous sommes toujours dépendants de la France ?

Au contraire ! M SASSOU NGUESSO, très fier et pour prouver son attachement à cette dernière, vient d’envoyer des soldats congolais au défilé du 14 juillet à Paris en France. Mawa ! (Pitié!)

Le bon sens indique qu’une nation doit d’abord occuper réellement toutes les parties de son territoire, et cela signifie qu’elle doit les cultiver et les faire produire, car sa vraie richesse aussi bien que sa véritable santé, découle de ce qu’elle fait de sa terre et du rapport qu’elle a établi avec elle afin d’atteindre l’autosuffisance alimentaire qui demeure un objectif très lointain, sinon hors d’atteinte des Congolais. Chez M SASSOU NGUESSO le bon sens, le non sens ou le con sens consiste à donner toutes les parties des territoires du Congo aux Sud Africains, Chinois, Thaïlandais, Libanais etc…

En 27 ans de pouvoir absolu, non content de distribuer les terres congolaises aux étrangers, M SASSOU NGUESSO n’a jamais construit une seule Usine au Congo.

Combien d’Emplois a-t-il crée dans un pays où il n’existe même pas une ANPE (Agence Nationale Pour l’Emploi) ?  Même pas pu créer 200.000 emplois pour une population de moins 3 millions d’habitants. Combien d’Autoroutes (Une autoroute est une route avec des chaussées séparées et déviations d'agglomérations réservée à la circulation des véhicules motorisés rapides (automobiles, motos, poids lourds) et dont le tracé permet de circuler avec une sécurité optimale) a-t-il construit pour le développement du Congo ?

Aucune autoroute et à peine une seule route nationale à double voie dénommée la route du Nord pour aller chez lui s’il vous plaît ! Triste record de longévité au pouvoir (27 ans) pour un résultat le plus minable car l’œuvre de M SASSOU NGUESSO n’est pas plus grande que sa durée au  pouvoir (un quart de siècle) Mawa ! (Pitié !)

Devant qui M SASSOU NGUESSO est responsable, et quelles sont les limites de son pouvoir ?           

M SASSOU NGUESSO et son armée les FAC (Forces Armées des Cobras) sont aux commandes du pays et entendent bien le rester, et n’ont pas l’intention de renoncer. Les coups d’Etat par les armes ou par les urnes, sont dans leur tradition. La philosophie du système politique en place, est que M SASSOU NGUESSO est celui qui choisi les décideurs de l’armée, puis est élu depuis 2002 par des votes qui ne sont que des simples formalités de confirmation de son coup d’Etat de 1997, et place durant ses soi-disant mandats sous la haute surveillance de son armée afin qu’elle ne dévie pas de sa mission qu’il lui a assignée (protégée son pouvoir à vie), et qu’elle ne lui reste plus selon la formule consacrée qu’à se soumettre ou se démettre.

Porté au pouvoir par les armes, le pouvoir de M SASSOU NGUESSO dépend de l’armée Congolaise qui est son otage et son exécutant. Aucune divergence stratégique, politique au sommet de l’Armée et lui même ? Enfermer le pays dans un corset de fer, ne serait-il pas une erreur qui sera vite payée, par l’éclatement de l’armature elle-même après la disparition de M SASSOU NGUESSO car ce dernier n’est responsable que devant lui-même et son pouvoir n’a de limite que lui-même ?

L’analyse du mécanisme par lequel le pouvoir a été subtilisé au peuple, proclamé souverain par toutes les constitutions de M SASSOU NGUESSO, a été faite un grand nombre de fois. La prochaine élection présidentielle avec ou sans M SASSOU NGUESSO posera un sérieux problème, car dans la mémoire collective des Congolais, le souvenir des fraudes électorales de 2002 et 2009 est encore vivace. L’élection est close quant à ses résultats avant d’avoir commencée. Le scrutin comme d’habitude passera au mieux pour une formalité, au pire pour une farce électorale.

Si les acteurs de la démocratie réelle au Congo s’obstinent à ne pas comprendre que le chemin de la liberté n’est pas celui de la participation à des élections truquées, mais celui de la réflexion dans l’unité d’une arme politique efficace pour mettre un terme au règne du système de M SASSOU NGUESSO au Congo au moment ou celui-ci est entrain de préparer un membre de sa famille pour lui succéder comme si le Congo était devenu un royaume.

Je me permettrai de dire en toute logique : A chacun son agenda à moins que les Congolais soient réellement des "Zoba".

Ainsi va le monde !

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

VERITAS 12/07/2010 17:50



Vous continuer encore à vous plaindre, à analyser etc.....Mais agissez donc, faites la révolution et boutez Sassou et sa clique hors du Pouvoir au lieu de discutailler....Un peuple a les
dirigeants qu'il mérite.....Vous méritez mieux donc agissez en ce sens: arrêtez vos querelles intestines pour savoir qui sera le futur Président(ou Prédateur). Vous voulez tous gouverner au lieu
de vous unir et de prendre le Pouvoir, comme l'a fait Sassou jadis, PAR LA FORCE! Soyez enfin, courageux, soyons enfin courageux et faisons la REVOLUTION.



  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf