Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 20:04

Greg WylerO3b Networks lancera en 2013 huit satellites pour permettre à l'Afrique et à d'autres pays émergents de se connecter à internet en très haut débit. La dernière phase du financement est bouclée. O3b Networks, Ltd. est un opérateur de satellites de télécommunications. Son siège social se situe à Jersey, toutefois les systèmes au sol et le développement technique sont gérés par une filiale à 100 % située à Englewood, USA.

Le nom "O3b" est l'acronyme de "Other 3 Billion", par référence aux trois milliards de population mondiale non encore couverte par Internet.

La société a été fondée par Greg WYLER avec des partenaires financiers : Google, HSBC et John MALONE, le magnat de la télévision câblée.

Le service d'Internet à haut débit sera délivré par une constellation de satellites en orbite moyenne à une altitude de 8 063 km, la durée de visibilité des satellites étant de 45 minutes.

C'est l'un des projets spatiaux les plus ambitieux de la décennie. O3b Networks s'apprête à développer une série de satellites qui assureront à l'Afrique et à d'autres marchés émergents une connectivité Internet ultra-rapide. La société vient de boucler la dernière phase du financement de ce projet.

Au travers du consortium O3b Networks, le réseau bancaire, le champion des moteurs de recherche, l'opérateur média et la discrète, mais puissante banque d'investissement, comptent déployer une nouvelle infrastructure satellitaire donnant accès à un Internet haut débit (10 Gb/s), à bas prix, aux marchés émergents d'Asie, d'Afrique, d'Amérique latine et du Moyen-Orient (150 pays).

Le coût du projet atteindrait environ 700 millions de dollars, d'après Larry ALDER, chef de projet chez Google interrogé par le Financial Times.
Là où le déploiement d'un réseau de haute capacité est impossible pour cause de géographie, comme pour les petites îles perdues au milieu du Pacifique, pour des causes économiques ou des barrières politiques, "le système d'O3b Networks offrira les performances de la fibre via des satellites, à un prix comparable à celui de la fibre dans les pays développés. On verra alors apparaitre des contenus générés par des utilisateurs locaux (UGC), la télémédecine et l'e-apprentissage parmi d'autres avancés qu'elles soient économiques ou sociales", insiste Greg WYLER, fondateur d'O3b Networks et pionnier du premier réseau commercial mobile 3G/fibre optique (FTTH) d'Afrique.

"En permettant une connexion directe au cœur du réseau et à des récepteurs 3G ou Wimax, le système d'O3b Networks va complètement transformer le marché des télécommunications dans certaines des régions les plus dynamiques du monde sur ce secteur". Il devrait ensuite permettre d'accueillir de nouveaux satellites afin d'adapter ses capacités aux besoins de la demande

Quel est l'objectif du projet O3b ?

O3b Networks compte placer pas moins de 8 satellites en orbite et couvrir 150 pays, selon Greg WYLER, son fondateur. Ce projet devrait permettre de "connecter les milliards de personnes actuellement mal desservies ou sans aucun accès à Internet", indique Mark RIGOLLE, directeur général d'O3b Networks.

Alors que la plupart des quelques 1,5 milliard d'internautes résident dans les pays développés, les compagnies télécoms cherchent donc la croissance dans des zones encore peut desservies comme l'Afrique ou le Moyen-Orient, là où ce nombre fait un bon de 50% chaque année. Restait à trouver les technologies appropriées.

Comment est-il financé ?

O3b Networks a annoncé le 29 novembre 2010 avoir réuni un total de 1,2 milliard de dollars (soit plus de 900 millions d'euros) grâce au soutien financier d’un groupe d’investisseurs et de banques. Ces capitaux couvriront toutes les phases de développement jusqu'au lancement de ses premiers satellites. "Nous sommes ravis que les nouveaux actionnaires soutiennent cette mission cruciale. [...] Le soutien des leaders mondiaux de l'Internet, du secteur bancaire, du câble et des satellites souligne le rôle essentiel que joue O3b pour connecter les gens du monde entier", s'est félicité John W. DICK, président d'O3b Networks Limited.

Comment ce réseau de satellites va-t-il fonctionner ?

Les satellites d'O3b seront placés en orbite à 8 000 kilomètres de la terre, quatre fois plus près de la planète que les satellites géostationnaires normaux, offrant aux clients une latence extrêmement faible et permettant à environ 70 pour cent de la population mondiale de bénéficier d'une connectivité Internet haut débit de qualité fibre optique.

Depuis cette altitude moyenne, le décalage du signal est réduit à moins d'un vingtième de seconde (50 ms), à la vitesse de la lumière, au lieu d'une demi-seconde depuis l'orbite géostationnaire.

Chaque satellite est équipé de 12 répéteurs en bande Ka et d'antennes mobiles avec un débit de 1,25 Gbit/s, pouvant être pointées vers un point quelconque de la Terre en quelques minutes, rayonnant dans une surface de 500 km de diamètre.

Quelles seront les grandes étapes du projet ?

Le projet O3b accuse un retard de deux ans dans le bouclage de son financement. La société prévoit de mettre sa plateforme en service d'ici à 2013. L’entreprise Thales Alenia Space est chargée de construire les huit premiers satellites dans son usine de fabrication à Cannes, en France.

A terme, la constellation de satellites pourrait en compter une vingtaine. Le lancement des 8 premiers satellites par Arianespace est prévu pour 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by PatrickEric - dans Culture
commenter cet article

commentaires

  • : Mampouya.com
  • Mampouya.com
  • : Restauration de la Démocratie de l'Etat de Droit et de la Républque au Congo
  • Contact

  • Patrick Eric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya
  • Patrick Éric Mampouya

Recherche

Mes Héros : Mort Pour un Autre Congo

bruno-ossébighislin_simplice_ongouya.jpg

Congo : Textes Divers

2306_Bourses_etudes.pdf 2306_Bourses_etudes.pdf bilan matondo congo bilan matondo congo Bruno-OSSEBI.doc Bruno-OSSEBI.doc Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat-Exercice-2007.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Budget-de-l-Etat_Exercice-2008.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-des-Investissements-Miniers-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Code-Forestier-du-Congo.pdf Constitution-du-15-mars-1992 Constitution-du-15-mars-1992 Constitution du 29 novembre 2001 Constitution du 29 novembre 2001

Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting-Longbeach-Bermuda-Elenga-LTD.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting2.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting3.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Consulting4.jpg Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-HM-NKOSSA-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouakouala.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Kouilou.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-Madingo.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineVI-VII-KITINA.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-MarineX.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Nord.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-Mer-TP-Sud.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PEX.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf Contrat-Partage-PNGF-Contrat-PP.pdf D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc D-cret-n--2004-30-du-18-f-vrier-2004.doc  D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---5-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---56-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---58-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---60-du-31-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---64-du-3i-mars-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008---t5-du-n-f-vrier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008--3-du-11-janvier-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-n--2008-84--.-du-15-avril-2008.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-la-transparence.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf D-cret-sur-les-op-rations-des-services-de-l--tat.pdf decret-election-presidentielle.jpg decret-election-presidentielle.jpg decret_du_09_10_2008.pdf decret_du_09_10_2008.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Enl-vement-des-Stocks-de-P-trole-2005.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf Facture-d-Hotel-de-Sassou---N-Y.pdf

Feuilledecomptabilit-1.pdf Feuilledecomptabilit-1.pdf Guide du journalisme indépendant Guide du journalisme indépendant Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 1 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 2 Le Plan Mouébara au CMAS 3 Le Plan Mouébara au CMAS 3

Les-Sages-Mbochis.pdf Les-Sages-Mbochis.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Les-factures-du-fils-de-Sassou.pdf Statuts de T. I. France Statuts de T. I. France LISTEOP_C2G-EY.pdf LISTEOP_C2G-EY.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-Electorale-du-Congo.pdf Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-du-24-novembre-2001.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc Loi-176-2003-du-18-janvier-2003.doc LISTEOP_KPMG.pdf LISTEOP_KPMG.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf Note-Circulaire-AdministrateurSNPC.pdf okouna-petro jugement&plaidoirie okouna-petro jugement&plaidoirie PID-2006.pdf PID-2006.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf Pland-actionBonneGouvernancePool2.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf R-echelonnement-de-la-Dette-du-Congo-par-le-Club-de-Paris.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-Cofipa.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-de-la-Cour-des-Comptes.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-09-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-12-2006.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-KPMG-du-16-avril-2007.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf Rapport-TOFE-2005.pdf RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF RECOURNSo-0-132008-du-O3J-uin-2008.PDF Redevance-2006.pdf Redevance-2006.pdf Requ-te-en-annulation.PDF Requ-te-en-annulation.PDF Service-de-S-curit-.pdf Service-de-S-curit-.pdf SOCAPALM Exposé de la Situation SOCAPALM Exposé de la Situation Suivi-Bonus-2005.pdf Suivi-Bonus-2005.pdf